fr | en

Séparés par des virgules

HRS4R : l'UA à la conquête du label européen

L’UA se lance dans une démarche appelée HRS4R (Human Resources Strategy for Researchers), qui vise à améliorer ses pratiques en matière de recrutement et de cadre d’exercice pour ses chercheurs. Un label qui représente aussi un atout pour développer des partenariats internationaux et nationaux, et candidater à des financements européens.

Le label « HRS4R, HR excellence in research » de la Commission européenne récompense les établissements pour la qualité de leur politique de recrutement et de gestion des carrières des chercheurs et enseignants-chercheurs. Son obtention fait suite à une démarche interne et à un audit.

L’objectif  de l’UA est de déposer le dossier en décembre 2019 afin d’être audité par les experts de la commission européenne pour obtenir ce label en 2020 afin d’asseoir le statut international de l’UA.

La Commission européenne a en effet formulé, dès 2005, à l’égard des états membres, des recommandations relatives aux droits et devoirs des chercheurs et de leurs employeurs, afin de généraliser et d’harmoniser les bonnes pratiques en matière de recrutement, de conditions d'emploi et de travail, avec pour but de faciliter la mobilité des chercheurs et d’augmenter l'attractivité du métier en proposant de réelles perspectives de carrière.

Par cette démarche incitative, l’objectif est donc bien d’attirer les meilleurs chercheurs et d’encourager les jeunes à poursuivre leurs parcours dans les carrières scientifiques, en Europe.

« Notre établissement participe depuis longtemps à la construction de l’espace européen de la recherche en adoptant en 2007 la charte européenne des chercheurs », explique Didier Le Gall 1er vice-président de l'Université d'Angers porteur du projet. « L’obtention de ce label qui est un choix politique fort, représente un défi pour les années à venir », précise-t-il.

Par UA. Chargé de mission : Jacques FACHE (jacques.fache @ univ-angers.fr)

Conférence

Le 14 janvier 2019, Isabelle Halleux, directrice de l'administration de la R&D de l'Université de Liège et experte HRS4R pour la Commission européenne est venue à l'UA donner une conférence avec des conseils pratiques pour réussir ce projet.

Le même jour, un questionnaire a été envoyé à tous les personnels de l'UA afin de recueillir leurs impressions sur les conditions d'exercice de la recherche à l'UA.

Scroll