Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

CA du 31 janvier 2013 - Université Angers

CA du 31 janvier 2013

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Budget : Vers une sortie de crise

Après la forte mobilisation des dernières semaines, tous azimuts, Jean-Paul Saint-André a présenté au Conseil d’administration réuni en séance ce 31 janvier 2013 le cadrage budgétaire. Les membres ont approuvé le plan de retour à l’équilibre 2013-2016 (16 voix pour, 7 contre, 2 abstentions et 1 membre qui n’a pas souhaité prendre part au vote).
L’Université d’Angers s’achemine donc vers une sortie de crise. Le budget sera présenté dans les temps avec l’approbation du Recteur. L’Université d’Angers souhaite dorénavant se recentrer sur ses missions et poursuivre ses nombreux projets.

Le cadrage budgétaire 2013

Les négociations entre le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et l’Université d’Angers ont fini par aboutir ces derniers jours. Alors que l’UA a serré son budget et s’engage dans un plan d’économies pluriannuel de 350000 € en vue d’un retour à l’équilibre en 2014, l’Etat a accepté une rallonge budgétaire équivalente. Une aide exceptionnelle pour des travaux de mise en sécurité des locaux est aussi prévue.

Le soutien sans faille des collectivités territoriales

Jean-Paul Saint-André a indiqué lors de la réunion d’information du 28 janvier, à laquelle 150 personnels et étudiants participaient, l’engagement d’Angers agglomération à hauteur de 200000 € pour accompagner la réfection des locaux de la Faculté de lettres, langues et sciences humaines. Ce jour en séance, il a aussi précisé que la Région des Pays de la Loire apporterait également sa contribution. Le président tient à saluer le soutien des élus locaux. Il rappelle aussi que de longue date l’Université d’Angers contribue au rayonnement de son territoire. De nombreux classements en témoignent, notamment celui du magazine L’Etudiant « Les villes où il fait bon étudier ?» paru à l’automne qui classe Angers 1ère en France parmi les villes moyennes en matière de qualité des études.

Une communauté soudée dans l’adversité et mobilisée pour poursuivre les projets

Etudiants et syndicats, toujours mobilisés, ont été reçus juste avant le Conseil d’administration par le président dans un souci de dialogue et d’apaisement. Jean-Paul Saint-André leur a redit combien la communauté universitaire était solidaire et consciente de la situation actuelle du pays. Il a rappelé aussi la titularisation prochaine de 24 personnels contractuels de l’UA et la création de 20 emplois d’enseignants et enseignants-chercheurs en 2014, 2015 et 2016. Il a incité chacun à désormais se tourner vers l’avenir pour écrire l’université de demain. L’Université d’Angers fait face à une situation budgétaire difficile mais elle saura rebondir et a déjà de nombreux projets d’avenir (réhabilitation de l’IUT en cours, centre de recherche du campus du végétal, extension de l’ISTIA, développement de la formation continue, ouverture de formations en apprentissage…).