Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Erih plus - Université Angers

Journal of the Short Story in English

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Une revue UA parmi les meilleures d’Europe

Couverture du numéro 63 de JSSE

Éditée à l'Université d'Angers par le Crila, le Journal of the Short Story in English, revue entièrement consacrée à la nouvelle et aux formes brèves de récit, vient d’être labellisée « Erih plus », ce qui la place parmi les meilleures revues européennes de lettres, sciences humaines et sociales.

Examiné une première fois en 2011, le Journal of the Short Story in English (JSSE) a de nouveau vu apparaître son nom en juin 2016 dans la liste Erih plus (European reference index for the humanities) publiée par le Norvegian centre for research data. L'organisme recense toutes les revues scientifiques européennes dans le domaine des sciences humaines et sociales et juge de leur pertinence.

Pour Emmanuel Vernadakis, directeur du Centre de recherches interdisciplinaires en langue anglaise (Crila), le laboratoire de l'UA en charge de la publication, c'est « une satisfaction » de voir la revue de nouveau retenue dans cette liste sélective. Il rappelle que ce type de classement correspond à une notation A +, ce qui indique « une qualité certaine ». Seules 200 revues françaises figurent dans cette classification, sur un total de 6000.

Emmanuel Vernadakis et Michelle Ryan-Sautour, maîtresse de conférences en littérature britannique contemporaine à l'UA et directrice du JSSE, soulignent que cette distinction est le fruit d'un investissement collégial : « Derrière les articles publiés dans un numéro, il y a un énorme travail éditorial d’une équipe bien soudée, avec Linda Collinge, Gérald Préher, François Hugonnier, Aurélie Reuillon, Xavier Lachazette… qui assurent le suivi des étapes de la réception des propositions jusqu’à la publication papier et  la mise en ligne sur revues.org, 2 ans plus tard. Vous comprenez que nous sommes ravis d'apprendre que ce travail est finalement reconnu ».

Depuis 33 ans

Fondée en 1983 par Ben Forkner, et placée sous une direction franco-américaine (Université d’Angers/Belmont University, Nashville, Tennessee), le JSSE est entièrement dédié à la nouvelle en langue anglaise. Les recherches réunies dans la revue se concentrent sur « l'écriture, la stylistique, la poétique, l'analyse littéraire  théoriqueet les contraintes d'économie d'écriture liées à ce genre de fiction brève, assez exigent », précise Emmanuel Vernadakis.

La revue, qui paraît à un rythme semestriel, jouit aujourd’hui d’une renommée internationale. Elle alterne des numéros généraux (les varias), et des numéros thématiques sous forme de monographies centrés sur une problématique spécifique ou sur un(e) auteur(e). Pour le premier cas, tout universitaire peut envoyer un article sur le sujet de son choix. Les numéros spéciaux, quant à eux, sont souvent confiés à un éditeur invité, spécialiste du thème retenu. Dans tous les cas, chaque article est sélectionné par un comité de lecture international, après une évaluation en double aveugle, par deux pairs qui ne connaissent pas le nom du rédacteur.

Grace Paley
Grace Paley à l'honneur

Soixante-cinq numéros sont déjà sortis. Le dernier est paru en mai 2016, aux Presses universitaires de Rennes (les PUR ont pris le relais des Presses universitaires d’Angers en 2015). Il porte sur Grace Paley, « une nouvelliste américaine engagée, entre autres, contre la guerre du Vietnam ». L'auteure, décédée en 2007, était venue à l'Université d'Angers à la fin des années 1990.

*
*
*

Plus d'infos

Pour en savoir sur Journal of the Short Story in English, rendez-vous sur le site de la revue. Chaque exemplaire est disponible sur le site, en version numérique, deux ans après sa parution papier.