Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Prix des Lyriades - Université Angers

Lettres

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Laure-Anne Thévenet reçoit le Prix des Lyriades

Laure-Anne Thévenet

Doctorante à l'Université d'Angers, Laure-Anne Thévenet a été récompensée pour son mémoire de master analysant la place et le traitement du folklore dans les romans amérindiens francophones du Québec.

Pour la deuxième année consécutive, l'association Les Lyriades de la langue française vient de décerner ses Prix des Lyriades qui récompensent des étudiants de master, auteurs d'un mémoire en lettres et langue française « particulièrement réussi sur le plan de la recherche et de la mise en œuvre linguistique », indiquent les organisateurs. Les résultats du concours, ouvert à cinq universités (Angers, UCO, Cergy-Pontoise, et depuis cette année Tours et Bordeaux), ont été dévoilés le 11 décembre 2014, à l'Ensam.

Cinq prix ont été attribués. Le premier, d'une valeur de 800 euros, a été remis à Laure-Anne Thévenet, pour ses travaux menés dans le cadre de son master 2 Cultures et critiques du texte, proposé à la Faculté des lettres, langues et sciences humaines. Le thème : « La place et le traitement du folklore dans le roman amérindien, francophone et contemporain du Québec ».

« Derrière un mémoire, il y a des personnes, des peuples, une culture »

« Les peuples amérindiens, explique la jeune femme qui a réalisé tout son cursus à l'UA, commencent, depuis les années 1980, à écrire en français. Et le folklore est très présent dans cette littérature, ce qui témoigne de leur volonté de préserver leur culture », aujourd'hui menacée. À travers le Prix des Lyriades, « ce qui me fait vraiment plaisir, c'est de voir que cette culture qui est méconnue peut parler à certaines personnes. Ça permet de diffuser le message ».

Laure-Anne Thévenet, 24 ans, a décidé de poursuivre ses recherches sur cette thématique. En octobre, elle a intégré l'école doctorale Sociétés, cultures, échanges et l'équipe du Centre d'études et de recherche sur Imaginaire, écritures et cultures (Ceriec), pour une thèse sur le folklore dans l'ensemble de la littérature amérindienne francophone et contemporaine du Québec, sous la direction d'Anne-Simone Dufief, Julien Kilanga et Isabelle Trivisani-Moreau.

Une autre étudiante de Lettres récompensée

Quatre autres prix ont été remis le 11 décembre par l'association Les Lyriades, dont l'un à Chloé Monsallier, actuellement étudiante en master 2 Cultures et critiques du texte.

 

La remise des Prix des Lyriades a eu lieu le 11 décembre à l'Ensam

*
*
*

Unis pour la francophonie

La lauréate du grand Prix des Lyriades 2014, Laure-Anne Thévenet s'est investie dans la création d'une toute jeune association angevine, Franco-unis. Née en septembre dernier à l'initiative des doctorants du Ceriec, mais ouverte à tous, l'association présidée par Maëva Touzeau entend promouvoir la francophonie et les littératures francophones, en organisant des événements réguliers à destination du grand public (un café littéraire avec Julien Kilanga par exemple, le 15 décembre dernier...) et des scientifiques. Franco-unis soutient notamment l’organisation, pilotée par des doctorants en FLE, d'un colloque international sur « L'Autre dans la francophonie », programmé les 19 et 20 mars 2015 à la Maison des sciences humaines.