Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Parution : le Centre international de l'enfance - Université Angers

À partir des archives conservées à l'UA

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Parution : « Le Centre international de l'enfance, des archives à l'histoire »

Le château de Longchamps

Professeurs d’histoire contemporaine et d’archivistique à l'Université d'Angers, Yves Denéchère et Patrice Marcilloux ont dirigé la publication d'un nouveau livre sur « Le Centre international de l'enfance (1949-1997). Des archives à l'histoire ». L'ouvrage revient sur cet organisme qui a mené des études et des actions pour le bien-être des enfants sur une bonne partie du globe, et dont les archives sont conservées à l'UA.

Le Centre international de l’enfance (CIE) a été pendant près d’un demi-siècle un lieu unique où ont travaillé ensemble des chercheurs et des praticiens de l’enfance. Créé en 1949 par Robert Debré, et longtemps installé au château de Longchamps, le CIE a promu la pédiatrie sociale, a dispensé des formations sanitaires et sociales, a soutenu des recherches dont certaines demeurent encore aujourd’hui des références, a développé le caractère transdisciplinaire des études sur les enfants. « C’est ce croisement des approches qui a été la marque du CIE dans l’espace transnational de la cause des enfants construit au niveau mondial après la Seconde Guerre mondiale, notent les historiens du Cerhio Yves Denéchère et Patrice Marcilloux, qui ont piloté l'un des rares ouvrages sur le sujet. Ce faisant, le CIE a collaboré avec les grandes organisations internationales s’occupant de ces questions : en premier lieu l’Unicef qui le finançait en partie et avec laquelle il a beaucoup travaillé, mais aussi l’OMS, l’Unesco, etc. »

À partir de sources uniques, notamment le fonds d’archives du CIE conservé à l’Université d’Angers et de témoignages inédits, le livre brosse une histoire d’un organisme aujourd’hui un peu oublié. Les chercheurs en histoire sociale, histoire de la médecine, histoire de l’enfance et de la jeunesse, géographie de la santé et du développement, sociologie des organisations, relations internationales y trouveront maintes invitations à la recherche.

100 m3 d’archives

Rassemblant une douzaine de contributions, l'ouvrage publié aux PUR avec le soutien de l'Université d'Angers, se divise en trois parties. La première est consacrée aux différentes étapes de la vie du centre, qui ont conduit à l'archivage de près de 50 ans de documentation accueillis depuis 1999 par l’UA. En tout, « dix jours de déménagement et huit semi-remorques ont été nécessaires pour transférer les 40 000 ouvrages, le millier de collections périodiques, et, les 100 m3  d'archives, qui représentent, au final, 2,5 km linéaires de documents », se souvient Valérie Poinsotte, alors maîtresse de conférences en archivistique à l'UA.

Une deuxième section porte sur les champs d'actions du centre : les cours de pédiatrie sociale,les méthodes pédagogiques, les campagnes de vaccination... La dernière partie se focalise sur les travaux du CIE en Afrique, son principal terrain d'études et d’actions, même si le centre a également agi auprès de publics d’Asie et d’Amérique latine.

*
*
*

Pratique

Couverture du livre sur le Centre international de l'enfance

« Le Centre international de l'enfance (1949-1997), des archives à l'histoire » , par Yves Denéchère et Patrice Marcilloux, est paru au 1er semestre 2016, aux éditions Presses universitaires de Rennes, dans la collection Histoire (204 pages).

Prix : 20€

ISBN : 978-2 7535 4868-8

En savoir plus

Recherches sur l'enfance

Les contributions et témoignages rassemblés dans le livre dirigé par Yves Denéchère et Patrice Marcilloux ont été présentés lors d’une rencontre intitulée « Le Centre international de l’enfance. Une histoire à construire », organisée par le Cerhio à l’Université d’Angers le 6 juin 2014. Cette journée a constitué l’une des premières manifestations scientifiques du programme de recherche pluridisciplinaire EnJeu[x] (Enfance et jeunesse) financé par la région Pays de la Loire.

Une exposition réalisée par des étudiants du master 2 Métiers des archives a été présentée lors de cette manifestation. Elle est disponible en version numérisée.