Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Nicolas de Damas - Université Angers

Nicolas de Damas

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • édition bilingue ISBN 978-2-251-74211-3
  • Collection Fragments / Les Belles Lettres
  • Sortie juin 2011

 

Les Histoires de Nicolas de Damas et ses autres œuvres, en particulier la Vie d'Auguste, couvrent une immense période qui va des grands empires orientaux d'Assyrie et de Perse jusqu'à l'époque contemporaine de l'auteur (1er siècle av. J.-C.), avec le principat d'Auguste et le règne d'Hérode-le-Grand. Initialement destinées à Hérode et, à travers lui, au public hellénisé de l'Orient romain, ces œuvres offrent des récits sur les origines mythiques des cités grecques et sur la période archaïque - notamment sur les tyrannies de Corinthe, de Sicyone et de Milet - ainsi que sur la Lydie des Héraclides et des Mermnades. Un ouvrage ethnographique, intitulé Recueil de coutumes, complète ce panorama par des anecdotes se rapportant à l'ensemble du monde méditerranéen. Les fragments qui subsistent de la biographie d'Auguste composée par l'auteur couvrent ensuite la période qui va de L’adolescence d'Octave jusqu'à novembre 44 av. J.-C., en développant un long excursus consacré à l'assassinat de César. L’Autobiographie attribuée à Nicolas de Damas évoque enfin le contexte familial de l'historien et son éducation à Damas ainsi que son activité politique et diplomatique à la cour d'Hérode, dont il fut le secrétaire, l'ambassadeur et le confident. Rédigée à la troisième personne, cette œuvre est la première autobiographie de langue grecque qui ait été conservée.

 

Edith Parmentier, agrégée des lettres, docteur ès Lettres, est maître de conférences en Histoire grecque à l'université d'Angers. Elle a publié des travaux sur la tradition des historiens grecs fragmentaires et sur le lexique du pouvoir politique en Grèce classique.
Francesca Prometea Barone, docteur en Philologie grecque et Latine de l'Université de Palerme, est chercheur associé à I'IRHT (CNRS) ; elle enseigne actuellement la littérature grecque et latine à L'université d'Aix-en- Provence, en poursuivant des recherches sur l'administration de la justice dans les provinces orientales de l'empire romain.