Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Conférence Mardis de Confluences - Université Angers

Conférence Mardis de Confluences

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

"Quelle laïcité pour notre société ?"

Le 6 décembre 2016

Maison de la recherche Germaine Tillion

5bis Boulevard Lavoisier   -   Angers

 

18h-20h Amphi Tillion

 

 

 

Intervenants :

 Jean-Michel YVARD (Maître de conférences en anglais)

 Perspectives croisées (France, Grande-Bretagne, Etats-Unis) sur les notions de sécularisation et de laïcité

 Après les attentats de Charlie Hebdo puis ceux de Nice, les caricatures publiées dans le journal satirique français puis, plus récemment, certains arrêtés qui ont été pris localement afin d’interdire le port du burkini sur nos plages ont souvent donné lieu à des réactions en demi-teintes dans les pays anglo-saxons. C’est du caractère disparate et pour le moins contrasté de telles réactions que l’on voudrait repartir afin de tenter d’en donner quelques explications d’ordre historique, en montrant notamment comment le processus de laïcisation, ou encore de sécularisation, a pu faire sentir ses effets et être envisagé d’une manière différente en divers temps et en divers lieux, en particulier en France, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

 Martine LONG (Maître de conférences en droit public)

 Laïcité : du pacte républicain aux enjeux contemporains

 « La laïcité n'est pas une opinion parmi d'autres mais la liberté d'en avoir une. Elle n'est pas une conviction mais le principe qui les autorise toutes, sous réserve du respect de l’ordre public. » (Observatoire de la laïcité). 
La laïcité en France trouve son fondement dans la loi de séparation des églises et de l’Etat de 1905 et constitue l’une des bases de notre pacte républicain. Ce principe postule une séparation stricte entre les églises et le pouvoir politique et administratif et a été interprété strictement notamment dans le cadre du fonctionnement du service public. Pour autant, si la religion relève de la sphère privée, elle constitue aussi un fait social et donne lieu à des pratiques et des manifestations.

 L’objet de cette conférence sera de rappeler les bases historiques de la conception française de la laïcité, ses fondements, et ses implications.

Le débat permettra de questionner des problématiques récentes : arrêté anti-burkini, jurisprudence du Conseil d‘Etat sur les crèches dans les lieux publics etc…

 Coordinateur du cycle :    Arnaud de Lajartre

 

Annie Ribrault
annie.ribrault @ univ-angers.fr