Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Rencontre "Le tango du Río de La Plata et ses résonances Finlandaises" - Université Angers

Rencontre "Le tango du Río de La Plata et ses résonances Finlandaises"

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Le tango du Río de La Plata et ses résonances Finlandaises

Conférence transatlantique, soutenue par les Ambassades d'Argentine, de Finlande et d'Uruguay, suivie d’un buffet rioplatense-finlandais.

Le 6 décembre 2017

Cette rencontre transatlantique autour de l’histoire et les réverbérations du tango du Río de La Plata (Argentine – Uruguay) coïncide avec le jour où, il y aura 100 ans le 6 décembre 1917, la Finlande, Grand-Duché de l’Empire russe accéda à son indépendance* – avant de devenir un véritable « pays nordique de tango ». En effet, plus qu’aucun autre pays septentrional, la Finlande semble avoir adopté le tango né entre l’Argentine et l’Uruguay, tout en mélangeant ses motifs et rythmes avec ses propres paroles et cadences culturelles.

L’année 1917 fut marquée par une autre date historique, celle de l’émergence du Tango canción (tango chanté) grâce au légendaire chanteur et compositeur argentin Carlos Gardel dont deux villes (Toulouse en France, Tacuarembó en Uruguay) continuent de se disputer la naissance. Gardel enregistra, en avril 1917, le célèbre tango Mi noche triste (Ma triste nuit) qui amorça sa grande carrière internationale en tant qu’interprète de chants tristes et mélancoliques, exprimant un étrange mélange fait de chagrin, colère, amour, folie et nostalgie.

Pour célébrer la quasi-coïncidence de ces deux dates, l’émergence d’un pays et celle d’un genre musical, le laboratoire pluridisciplinaire 3L.AM de l’Université d’Angers a décidé de réfléchir et d’échanger sur les ancrages et évolutions des tangos « rioplatense » et finlandais – croisements qui témoignent de la circulation, souvent inattendue, mais non moins réelle d’apports culturels entre l’Amérique du Sud et l’Europe.

Téléchargez le programme

Découvrez l'affiche

Intervenant.e.s :
  • Javier Barreiro, professeur de littérature, Université de Saragosse, journaliste et critique littéraire
  • Raúl Caplán, professeur en études hispano-américaines, Université d’Angers
  • Erich Fisbach, professeur en études hispano-américaines, Université d’Angers
  • Taïna Tuhkunen, professeur en études nord-américaines, Université d’Angers

Mercredi 6 décembre à 18h00
Maison de la Recherche Germaine Tillion
Accès libre et gratuit dans la mesure des places disponibles.

2017 : la Finlande indépendante a 100 ans
Découvrez le site dédié au centenaire de la Finlande