Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Soutenance de thèse | Abdelouahed FINIGUE - Université Angers

Soutenance de thèse | Abdelouahed FINIGUE

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Soutenance de thèse de Monsieur Abdelouahed FINIGUE

10h00 | Université de Cadi Ayyad | MARRAKECH | MAROC

Le 22 février 2017

Sujet : Les ressources en eau dans le dir de l'atlas de Béni Mellal : problèmes de gestion et développement local

Directeur de thèse : Monsieur Jean SOUMAGNE

RÉSUMÉ

La présente recherche se veut d’être une contribution à la problématique de l’eau et sa relation avec le développement local au niveau du Dir de Béni-Mellal. Le contexte général se résume au fait que la planète terre en général et la zone méditerranéenne en particulier vivent des changements climatiques et subissent les effets du réchauffement de l’atmosphère. Cela se traduit par la fréquence  des périodes de sécheresse longues et par des précipitations irrégulières, ainsi qu’une variation  évidente d’une année à l’autre. Le territoire de l’Atlas de Beni Mellal connait des périodes successives de sécheresse aussi bien au niveau du Dir qu’au niveau de la région montagneuse. Cela a comme conséquence une diminution des quantités d’eau des sources, sur le plan du Dir et des régions  avoisinantes. Par ailleurs, le territoire objet de notre étude connait l’itération des évènements climatiques extrêmes comme les inondations et la sécheresse. Dans ce  contexte, et à cause de plusieurs autres raisons, la contribution des ressources en eau dans le développement local se trouve entravée. En effet, la croissance démographique rapide que connait la population, suite à la  migration vers le Dir et l’extension urbaine qui en résulte,  s’accompagne des problèmes environnementaux graves comme la baisse des taux des terres agricoles dans le Dir et sur la plaine, comme elle s’accompagne aussi d’une une baisse des taux d'activité et d’un accroissement du taux de chômage ainsi que de différents types de pollution. Cette situation ne fait qu’aggraver la crise  de l’eau potable, vue la contamination de l'eau de surface et de l'eau souterraine en raison de l’absence de systèmes d’égouts dans la plupart des villes du Dir. En outre, la gestion et l’utilisation des ressources en eau constituent, en elles-mêmes, un véritable obstacle pour une exploitation rationnelle des ressources en eau disponibles. Cela impose le développement des techniques d’irrigation  et des méthodes plus efficaces pour diminuer les pertes d’eau et la pollution afin de profiter au maximum des eaux disponibles. Ainsi, il s’avère donc que les ressources en eau sont incapables de jouer leur rôle efficace dans le développement local au niveau du Dir. Nous avons conclu que l’eau ne peut jouer pleinement son rôle de leitmotiv du développement territorial au niveau du Dir sans la réunion d’un ensemble de conditions techniques, organisationnelles, économiques et sociales.