Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Soutenance de thèse | Monsieur Daniel KÜN DARBOIS - Université Angers

Soutenance de thèse | Monsieur Daniel KÜN DARBOIS

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Soutenance de thèse de Monsieur Daniel KÜN DARBOIS

14h00 | Institut de Biologie en Santé | CHU | Salle de Conférence | 4, rue Larrey | ANGERS

Le 13 novembre 2017

Sujet : Remodelage osseux et pathologies orofaciales

Directeur de thèse : Monsieur Daniel CHAPPARD

RÉSUMÉ

Un 1er travail a étudié les effets osseux mandibulaires de l’injection unilatérale dans les muscles masticateurs de toxine botulique (BTX) chez le rat adulte. Ceci entraine une perte osseuse mandibulaire condylienne et alvéolaire homolatérale importante. Une hypertrophie osseuse de l’enthèse d’insertion mandibulaire du muscle digastrique a été observée et pourrait correspondre à une étiologie pour les tori. Les effets de la BTX sur le cartilage articulaire condylien mandibulaire dans le même modèle animal ont été recherchés par analyse microtomographique du cartilage articulaire après augmentation de contraste à l’acétate d’uranyle. Aucune différence d’épaisseur cartilagineuse n’a été mise en évidence entre les groupes contrôles et BTX. Le 3ème travail a consisté en l’étude histologique et  microtomographique des tori mandibulaires chez l’homme. Les tori sont  différents des exostoses des os longs par plusieurs caractéristiques (absence de Fe et Al dans la matrice osseuse) et une asymétrie du remodelage osseux a été mise en évidence. La 4ème partie a consisté en l’étude de la qualité osseuse et de la microvascularisation alvéolaire dans un modèle animal d’ostéonécrose mandibulaire (ONM) aux bisphosphonates (BP). Des signes cliniques et microtomographique d’ONM ont été observés dans la majorité des cas. La minéralisation osseuse était plus élevée après imprégnation en BP. La microvascularisation osseuse alvéolaire apparaissait augmentée après avulsion dentaire chez les animaux contrôles mais pas chez les animaux ayant reçu des BP témoignant ainsi d’un effet antiangiogénique in vivo des BP ce qui pourrait jouer un rôle dans la physiopathologie de l’ONM.