Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Soutenance de thèse | Dario CARRADORI - Université Angers

Soutenance de thèse | Dario CARRADORI

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Soutenance de thèse de Monsieur Dario CARRADORI

14h00 | Université Catholique de Louvain | Salle Couveur | BRUXELLES | BELGIQUE

Le 21 septembre 2017

Sujet : Novel nanoparticle-based drug delivery system for neural stem cell targeting and differentiation

Directeur de thèse : Monsieur Joël EYER

RÉSUMÉ

Les cellules souches neurales (CSNs) se situent dans des régions spécifiques du système nerveux central qui sont appelées niches. Ces cellules sont capables de se répliquer ou se différentier en cellules neurales spécialisées. C’est grâce à cette propriété de différentiation que les CSNs sont étudiées pour remplacer les cellules neurales altérées et ainsi restaurer les fonctions neurologiques chez les patients atteints d’une maladie neurodégénérative. De nombreuses approches ont été développées, dont la plus prometteuse est la différentiation des cellules endogènes directement au sein de leurs niches. Actuellement, il n’existe pas de molécule ou de système qui cible les CSNs endogènes et qui induit leur différentiation simultanément. Le but de ce travail est de fournir un système de délivrance de molécules actives capable de cibler les CSNs endogènes et d'induire leur différentiation in situ. Nous avons développé et caractérisé un système de délivrance dirigé contre les CSNs endogènes et composé par des nanoparticules lipidiques (LNC) et le peptide NFL-TBS.40-63 (NFL). Nous avons observé que ces NFL-LNC ne ciblaient que les CSNs du cerveau et pas de la moelle. Afin d’étudier les interactions spécifiques entre les nanoparticules et les cellules, nous avons caractérisé et comparé les propriétés de leur membrane plasmique. Enfin, nous avons encapsulé de l’acide rétinoïque, une molécule connue pour stimuler la différentiation des CSNs, dans les NFL-LNC et étudié leur impact sur la différentiation de CSNs. Ce travail contribue au développement de thérapies efficaces et sures pour le traitement de maladies neurodégénératives à travers la différentiation de CSNs endogènes.