fr | en

Séparés par des virgules

Deux livres, deux approches du genre


Dans le prolongement des travaux du programme de recherche Gedi (Genre et discriminations sexistes et homophobes), deux ouvrages collectifs sont parus au premier semestre 2019 : Antiféminismes et masculinismes d'hier et d'aujourd'hui, qui analyse les mouvements antiféministes du XIXe siècle à nos jours, et, Dire le genre, avec les mots, avec les corps.

Le 23 avril 2018 à Toronto, un jeune homme au volant d’une camionnette, membre d’un groupe de célibataires misogynes, fauchait volontairement de nombreux piétons. Bilan : 10 morts, dont 8 femmes. De manière moins tragique, l’antiféminisme a pu s’exprimer à travers d’autres exemples récents, du « Printemps des pères » à « la Manif pour tous »…

En janvier 2017, un colloque international organisé à l’UA a permis de faire un large tour d’horizon des expressions prises par l’antiféminisme depuis le XIXe siècle, dont celui porté par des femmes. L’ouvrage Antiféminismes et masculinismes d'hier et d'aujourd'hui fait suite à cet événement scientifique. Les auteur·e·s réunis autour de Christine Bard, professeure d’histoire contemporaine à l’UA, de la sociologue Mélissa Blais et du politologue Francis Dupuis-Déri, démontrent la vitalité historique du combat contre les droits des femmes et ses divers points de contact avec l’homophobie et le racisme.

Avec les mots, avec le corps, le genre s’impose

Avec sa consœur de l’UA, Frédérique Le Nan, spécialiste de langue et de littérature du Moyen Âge, Christine Bard a également dirigé un autre livre publié par CNRS éditions : Dire le genre, avec les mots, avec les corps. Comme son titre l’indique, l’ouvrage se décline en deux grandes parties. Dans la première, les différent·e·s auteur·e·s ayant apporté leur contribution se penchent sur la question du langage et du genre grammatical, combinant des visions historique, linguistique, lexicologique… La règle selon laquelle « le masculin l’emporte sur le féminin » n’a pas toujours prévalu.

Dans sa deuxième partie, c’est la représentation du genre par le corps qui est interrogée, à travers la question des vêtements, du nudisme, de la danse, ou encore du travestissement…

  Pratique

  • Le livre de Christine Bard, Mélissa Blais et Francis Dupuis-Déri,
    Antiféminismes et masculinismes d’hier et d’aujourd’hui,
    est paru en mars 2019,
    aux PUF,
    512 pages.
    Prix : 19.99 €
    N° ISBN : 9782130816621

    En savoir plus
  • Le livre de Christine Bard et Frédérique Le Nan,
    Dire le genre, avec les mots, avec le corps,
    est paru en février 2019,
    aux éditions du CNRS,
    304 pages.
    Prix : 24 €
    N° ISBN : 9782271117885

    En savoir plus

 

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Scroll