Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Parutions Esthua - Université Angers

Tourisme et culture patrimoniale

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Esthua : trois nouvelles publications

Livres dans une bibliothèques

Trois ouvrages signés par des enseignants-chercheurs de l’UFR Esthua, membres du laboratoire Espaces et sociétés, Benjamin Taunay, Philippe Duhamel et Jean-René Morice sont parus lors du second semestre 2015.

« La mondialisation du tourisme, Les nouvelles frontières d’une pratique »
La mondialisation du tourisme

Le tourisme international n’est plus seulement l’affaire d’Européens et d’Américains voyageant vers les pays du Sud. Les flux se sont complexifiés. Une part croissante des populations des pays émergents goûte aux possibilités offertes par le temps libre, aux voyages et séjours, à l’intérieur et au-delà de leurs frontières. Au Chili, en Inde, en Chine, au Maroc, des destinations sont devenues des stations prisées, inconnues pour la plupart des Occidentaux. Qui sont ces touristes ? Quelles sont leurs pratiques ? Qu’est ce qui fait « tourisme » dans ces pays ? Où vont-ils et quel est l’impact sur ces territoires ? L’ouvrage « La mondialisation du tourisme », réalisé sous la direction d’Isabelle Sacareau (professeur à l’université Bordeaux-Montaigne), du géographe Benjamin Taunay (maître de conférences à l’UA, coordinateur du programme Bronzer en Chine) et d’Emmanuelle Peyvel (maître de conférences à l’université de Bretagne occidentale), apportent des cas concrets en réponse à ces questions. Sorti en septembre 2015, le livre rassemble les travaux de 12 universitaires. « Loin de seulement fournir un catalogue des nouveaux foyers touristiques, les pays ici étudiés bousculent aussi notre façon occidentalo-centrée de concevoir la mondialisation touristique », note les auteurs qui donnent les clés pour comprendre les dynamiques à l’œuvre dans des pays qui « n’ont pas historiquement inventé le tourisme, mais préfigurent peut-être celui de demain ».

« La mondialisation du tourisme, Les nouvelles frontières d’une pratique » est paru avec le soutien de l’UA aux Presses universitaires de Rennes, dans la collection Espaces et territoires (264 pages, 19 euros). N°ISBN : 978-2-7535-4065-1

« Le Balnéaire, de la Manche au monde »
La diffusion d'un modèle balnéaire

« Le Balnéaire, de la Manche au monde » est le résultat d’une rencontre et d’échanges improbables entre des historiens de l’art, des sociologues, des géographes, des économistes, des urbanistes réunis en juin 2013 pendant plus d’une semaine pour un colloque au château de Cerisy, dans la Manche. Ce livre offre un regard renouvelé, sur un temps long, pour mieux comprendre comment le littoral a été investi depuis plus de deux siècles par de nouvelles pratiques développant un « Habiter » original des bords de mer. Ce modèle balnéaire du XIXe siècle s’est pérennisé, diffusé, modifié pour conquérir progressivement mais inexorablement la planète entière. C’est cette circulation d’un modèle architectural, patrimonial, culturel, économique et social qui est abordée et analysée au fil des 390 pages de l’ouvrage réalisé sous la direction du géographe Philippe Duhamel, professeur à l’Esthua et responsable du site angevin du laboratoire Espaces et sociétés, de l’urbaniste Magali Talandier et de l’historien de l’art Bernard Toulier.

« Le Balnéaire, de la Manche au monde » a été publié avec le soutien de l’UA aux Presses universitaires de Rennes, dans la collection Art et société (390 pages, 28 euros). N° ISBN : 978-2-7535-4069-9

Le« Mutations de la culture patrimoniale »
s mutations de la culture patrimoniale

Maître de conférences en géographie à l'Esthua, spécialisé en culture et tourisme, Jean-René Morice vient de diriger, en collaboration avec les professeurs d'histoire Guy Saupin (Nantes) et Nadine Vivier (Le Mans), un ouvrage sur les « Mutations de la culture patrimoniale ». Regroupant les travaux d'une vingtaine d'auteurs, le livre « s'est fixé comme but d’offrir une analyse de nature pluridisciplinaire susceptible d’enrichir la réflexion sur l’émergence d’une nouvelle culture patrimoniale en prenant prioritairement en compte toutes les grandes mutations » vécues par le secteur ces dernières années, notamment la montée en puissance du patrimoine immatériel - en particulier sonore - l'évolution des modes de gouvernance, la mise en scène du patrimoine à destination du grand public, l'apport des nouvelles technologies…

« Mutations de la culture patrimoniale » est paru aux Presses universitaires de Rennes, dans la collection Des sociétés (272 pages, 19 euros). N°ISBN : 978-2-7535-4211-2

À retrouver à la BU

Les deux ouvrages consacrés au tourisme, « La mondialisation du tourisme » et « Le Balnéaire, de la Manche au monde », sont d'ores et déjà consultables dans les bibliothèques universitaires d'Angers (consulter le catalogue).
Le livre sur les « Mutations de la culture patrimoniale » est en cours d'acquisition et sera disponible début 2015.