Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

LIA Napoli - Université Angers

Laboratoire international associé

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Première bougie pour le LIA Napoli

le logo de l'université polonaise de Wroclaw

Le Laboratoire international associé Napoli, qui permet une collaboration renforcée entre les chercheurs de Moltech-Anjou et deux équipes de l’Université de technologie de Wroclaw, en Pologne, vient de fêter son premier anniversaire.

Les échanges entre le laboratoire Moltech-Anjou et les chimistes polonais ont débuté il y a plus de 15 ans, en 1998. Ce rapprochement très fructueux en terme de production scientifique a été couronné par la création en janvier 2014 d'un Laboratoire international associé (LIA), l'une des formes les plus abouties de la collaboration internationale en matière de recherche.

Le projet, programmé sur 5 ans (2014-2018), a reçu le soutien des ministères de tutelle et du CNRS. Il associe des physiciens de l’Institut des sciences et technologies moléculaires d'Angers (Moltech-Anjou) et des chercheurs du département d’Ingénierie des polymères et de l’Institut de physique et de chimie théorique de l’Université de technologie de Wroclaw.

Collaboration renforcée

Baptisé « Napoli » pour Nano photoswitching of organic materials with lights, le LIA a pour but de renforcer la collaboration et les complémentarités entre les différentes entités, et « d'accroître les compétences autour des champs de recherche de la photo-chimie, de la photo-physique et les applications à partir de nanostructures contenant des molécules photo-commutables », explique Régis Barillé, co-responsable du LIA avec Bouchta Sahraoui. Des avancées sont notamment attendues « dans les domaines du contrôle optique des surfaces bioactives, du traitement de l'information ou du stockage de données ».

Le 12 mai dernier, l'ensemble des acteurs s'est retrouvé à Wroclaw pour marquer le premier anniversaire du LIA. Étaient présents côté angevin : Régis Barillé et Bouchta Sahraoui, mais aussi Marc Sallé, directeur du laboratoire Moltech, et John Webb, vice-président de l'UA en charge de l'International. Ils ont été reçus par le directeur de la faculté de chimie de l’Université technologique de Wroclaw, le responsable du LIA et le directeur du laboratoire polonais.

Les partenaires se sont retrouvés en Pologne le 12 mai

À noter : il n’existe actuellement que quatre LIA associant des équipes française et polonaise.