Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Témoignages - Doctoriales 2012 - Université Angers

Témoignages - Doctoriales 2012

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page
extrait d'affiche des doctoriales

L’UA accueille la 2e édition des Doctoriales régionales de l'UNAM du 24 au 29 juin. Organisé conjointement avec le Pres, ce séminaire rassemble une soixantaine de doctorants des Pays de la Loire toutes disciplines confondues. En résidence aux Jardins de l’Anjou à la Pommeraye, les doctorants prépareront leur insertion professionnelle. Au programme : visites d'entreprises, témoignages de docteurs insérés en entreprises, formation aux outils de recherche d’emploi. Une des activités phares des Doctoriales consistera en l’expérimentation du travail en équipe pluridisciplinaire. Répartis en huit groupes, les jeunes chercheurs devront créer un projet innovant en une journée qu’ils présenteront ensuite à un jury sous forme de plateau TV. Témoignages.

portrait d'Emiliane Taillebois

Émiliane Taillebois, doctorante-conseil des Doctoriales 2012

« La majorité des doctorants découvriront le monde de l'entreprise lors des Doctoriales. Mon rôle dans l'organisation de ce séminaire a consisté à relayer l'information auprès de mes collègues doctorants. Il est important qu'ils prennent conscience qu'ils ont leur place en entreprise, en valorisant les compétences transversales acquises lors du doctorat. Les Doctoriales vont leur permettre de découvrir les grosses entreprises de la région avec qui j'ai travaillé en amont pour leur expliquer ce que les doctorants attendent de ces visites. »


Émilie Champigny, doctorante en physique

« Je participe aux Doctoriales pour rencontrer les entreprises et établir des contacts. Avec mon passé d'études d'ingénieur, j'ai déjà une expérience en entreprise et je veux m'insérer en recherche et développement industriel. J'ai bien l'intention de valoriser mon doctorat comme une première expérience professionnelle et mettre en avant les compétences acquises en terme de techniques expérimentales. »

 

PAROLES D'ANCIENS

"Un très bon exercice"

Mathilde Perain, doctorante en histoire, ayant participé aux Doctoriales 2010 et membre du jury « Poster » 2012.
« Les Doctoriales m’ont permis de sortir la tête du guidon de la thèse. Grâce à cette semaine, j’ai pris du recul sur l’après-thèse, en participant notamment à des ateliers consacrés à la recherche d’emploi. Les Doctoriales m’ont aidé à identifier les compétences acquises pendant mon doctorat, à savoir valoriser ma thèse. J’ai pris goût au travail en équipe pluridisciplinaire et ai commencé à prendre conscience de mes compétences en management et gestion de projet. Les Doctoriales ayant amorcé le mouvement, j’ai consolidé mon projet en participant au « Nouveau chapitre de la thèse », un bilan de compétences approfondi pour réfléchir à mon projet professionnel. Je m’oriente désormais vers une carrière en entreprise valorisant mes compétences transversales acquises en thèse, pourquoi pas dans le domaine culturel. »

 

"Faire de son doctorat un atout"

Aymeric Joubert, docteur en biologie moléculaire et cellulaire végétale, ingénieur d’affaires.
« La recherche universitaire n’a jamais été mon but, j’avais une autre vision de ma carrière. J’ai soutenu ma thèse en juin 2011 avant d’être embauché en tant qu’ingénieur d’affaires pour le groupe Mi-gso, une société de prestation de services dans le domaine de la gestion de projet. Je suis en relation avec des entreprises du domaine pharmaceutique, énergétique et biotechnologique. J’approche ainsi le monde de la recherche d’une autre manière. J’ai anticipé mon insertion professionnelle pendant mon doctorat en apprenant à identifier mes atouts. Les recruteurs ont encore des à priori sur les doctorants. Il m’a fallu apprendre à vendre ma thèse, à en faire un atout. Amené à recevoir régulièrement en entretien d’embauche des doctorants, je constate que certains ne sont pas préparés à une insertion en entreprise, ceci malgré leur très bon niveau. Moi-même en tant qu’ex-doctorant, l’image que j’avais de l’entreprise était fausse. Les doctorants ont pourtant des compétences à apporter à l’entreprise ! »

Propos recueillis par Thérèse Rosset

Commentaire de arnaud posté le 27 juin 2012 à 11:36

Le coup du projet innovant à préparer en une journée, c'est génial comme idée. Ça me fait penser aux start-up week-end où les participants doivent en petits groupes créer une entreprise en 48 heures !

Et quels projets sont sortis justement ?

Commentaire de Service communication posté le 2 juillet 2012 à 09:41

Toutes les infos sur les projets innovants dans cet article : http://www.univ-angers.fr/fr/recherche/actualites/une-journee-aux-doctoriales.html

Commentaire de Aurélien posté le 29 août 2012 à 17:01

Pas facile de créer un projet en une journée, alors un projet innovant et viable c'est tout autre chose !

Bravo aux participants.

Commentaire de Samuel posté le 5 octobre 2012 à 17:53

C'est une très bonne idée que d'essayer de mêler les doctorants et le monde de l'entreprise. Cette jonction devrait être faite autant que possible car c'est vraiment la meilleure voie de développement des universités, notamment avec la réformé Pécresse!

mon site : http://samuel.hounkpe.com/

Commentaire de Thomas YUNG posté le 5 mars 2013 à 22:37

Samuel,

oui c'est vraiment bien de mêler les doctorants et le monde de l'entreprise, la journée sera surement enrichissante, mais crois tu qu'une journée suffise ?

Je pense que les universités devraient plus inclure les professionnels dans leur contenu. Plus il y aura d'intervenants externes en provenance des entreprises, plus cela sera bénéfique pour les étudiants. Un peu sur le modèle américain.

Commentaire de Frédéric posté le 9 juillet 2013 à 11:58

Aujourd'hui, les doctorants sont considérés comme sur-diplômés en entreprise. Je pense qu'il est essentiel de valoriser le doctorat dans le monde professionnel et de communiquer efficacement dessus. Un doctorat permet de développer de réelles compétences et de la rigueur. Les projets innovants sont une bonne initiative !

Est-ce qu'une 3e édition des Doctoriales est prévue en 2013 ?

Merci !

Commentaire de EK posté le 9 juillet 2013 à 12:29

Je serais curieux de savoir ce que ce genre de cerveau est capable d’imaginer en une journée. J'ai même tendance à penser que c'est brider un peu rapidement la notion même d'innovation sur ce coup là, vous ne croyez pas ?

Ceci dit, je reconnais que pour départager les titulaires d'un même diplôme, finalement la créativité peut être un bon atout. Ne suffit plus d'avoir une tête bien faite dans ce monde (enfin, pas dans le mien en tout cas !)

<a href="http://www.info-industrielle.fr/">Visiter le site de EK</a>

*
*
*

Plus d'informations

Site des doctoriales

8 visites d'entreprises

- Thalès

- Grimaud Frères

- Cointreau

- Cour des comptes

- Intervet (produits vétérinaires)

- Valéo

- Bucher-Vaslin (procédés de vinification)

- ItepMai (organisme professionnel de recherche, pour la filière plantes à parfum, aromatiques et médicinales)

Concours de posters

Chaque doctorant se présentera aux Doctoriales avec un poster consistant en une présentation vulgarisée de sa thèse (en français). Le poster est préparé avant le séminaire. Les participants concourront pour les prix des meilleurs posters des Doctoriales remis lors de la soirée de gala du jeudi soir.