Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Labex 2è vague - Université Angers

Labex 2è vague

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Laboratoire d'excellence : deux équipes angevines lauréates

logo investissement d'avenir

Laurent Wauquiez, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche a annoncé officiellement le 14 février dernier la liste des 71 projets lauréats de la 2ème vague de l’appel à projets «Laboratoires d’excellence» (LABEX) du Programme des Investissements d’Avenir. Deux équipes angevines sont impliquées dans les huit projets lauréats en Pays de la Loire.

OBJECTIFS

Cet appel à projets avait pour objectif d'attribuer aux laboratoires sélectionnés des moyens significatifs leur permettant d'accroître leur visibilité internationale, de faire jeu égal avec leurs homologues étrangers, d'attirer des chercheurs et des enseignants-chercheurs de renommée internationale et de construire une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation de très haut niveau. 195 projets ont été reçus pour cet appel et 71 ont été retenus (soit l'ensemble des projets classés A+ à A5 par un jury international).

LES LAURÉATS

8 projets lauréats impliquant des équipes de recherche des Pays de la Loire et portés par le PRES L’Unam ont été sélectionnés. Angers fait partie de deux d’entre eux :

  • IGO (Immunothérapies Grand Ouest) | équipe d’Yves Delneste (UMR Inserm 892 - CNRS 6299 CRCNA - Equipe 7) :
    Il s'agit d'un projet transdisciplinaire qui ambitionne d'explorer de nouvelles thérapies contre le cancer ou le rejet de greffe, par une meilleure connaissance des mécanismes de réponses immunitaires de l'organisme.
  • IRON (Innovative Radiopharmaceuticals in Oncology and Neurology) | équipe de Jean-Pierre Benoit (MINT l Micro et nanomédecines en thérapeutique) :
    Le projet vise à créer un centre de recherche international en médecine translationnelle avec l'objectif de transférer en clinique des nouveaux médicaments utilisés pour la médecine personnalisée dans trois domaines: imagerie fonctionnelle des maladies neuro-dégénératives, imagerie phénotypique en neurologie et oncologie et nanomédecine et radiothérapie vectorisée.

UNE EXCELLENTE NOUVELLE

Ces laboratoires seront financés jusqu'en 2020. Une nouvelle qui réjouit Jean-Paul Saint-André, tout juste élu président de l’Université d’Angers et lui-même médecin. Il salue donc ses collègues du pôle santé et souhaite pointer l’excellence scientifique de tous les laboratoires de l’Université d’Angers. Quant à Christophe Clergeau, 1er vice-président de la Région en charge de l’économie et de l’innovation, il déclare sur le site de la région Pays de la Loire : «Ces résultats sont d’abord la reconnaissance d’un travail collectif des équipes des laboratoires des Pays de la Loire. »

Delphine BOISDRON