Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Intégrité scientifique - Université Angers

Intégrité scientifique

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

L’intégrité scientifique au coeur de la recherche

Le 5 novembre 2015

Crédit photo :  Dan Mason

Signée le 29 janvier 2015, la charte nationale de déontologie des métiers de la recherche entend expliciter les critères d’une démarche scientifique rigoureuse et intègre, applicable notamment dans le cadre de partenariats nationaux et internationaux.

Objectif de la démarche

Consolider le lien de confiance entre la société et les organismes et établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche, dans une société de la connaissance et de l’innovation.

Une conférence spéciale doctorants

À l'occasion de la rentrée des 500 doctorants de l'UA, jeudi 5 novembre, cette charte sera présentée par Michelle Hadchouel, Directrice de recherche émérite Inserm, Déléguée à l’intégrité scientifique sous forme d'une conférence-débat qui permettra aux chercheurs de discuter de la mise en pratique de cette démarche.

  • La conférence a lieu de 14h à 16h à la Faculté de droit, d'économie et de gestion (Amphi Inca). Entrée libre pour toute les personnes intéressée par le sujet.
La délégation à l’intégrité scientifique

Depuis 1999, l’Inserm est doté d’une délégation à l’intégrité scientifique (DIS). Les missions de cette délégation sont :

  • de mener une réflexion permanente sur l'intégrité scientifique,
  • de favoriser une harmonisation nationale et européenne des procédures adoptées,
  • de participer à la mise en place des moyens de prévention et à la diffusion des bonnes pratiques de recherche
  • de recevoir et traiter les allégations de manquement à l'intégrité.

La DIS reçoit de façon confidentielle les allégations de mauvaise conduite devant être accompagnées d’éléments permettant d’attester les faits. Les allégations anonymes ne sont pas recevables. La DIS joue dans un premier temps un rôle de médiateur en recherchant une solution à l’échelle locale après audition des protagonistes tout en préservant la confidentialité. Si besoin, la DIS diligente une expertise scientifique dans le cadre d’une commission arbitrale. La DIS, après consultation éventuelle du service juridique, remet ses conclusions au président-directeur général qui tranche. Dans le cas de faits graves, celui-ci peut nommer une commission d’enquête impliquant des experts nationaux ou étrangers. La direction générale est seule habilitée à décider les suites à donne.



Les signataires

 

La formation doctorale en chiffres

La formation doctorale à l'UA, c'est :

  • près de 500 doctorants inscrits
  • 9 écoles doctorales thématiques
  • un centaine de thèses soutenues par an