Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Congrès AAG - Université Angers

Congrès 2017 de l'American association of geographers (AAG)

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Trois Angevins au plus grand congrès de géographie

Clément Marie dit Chirot, Hélène Pébarthe-Désiré et Benjamin Taunay au congrès de l'AAG

Du 5 au 9 avril 2017, trois membres de l’UFR Esthua et du laboratoire ESO-Angers ont participé au congrès de l’Association des géographes américains (AAG) qui se tenait à Boston. Ce rendez-vous annuel est sans conteste l’un des principaux lieux de rencontre et d’échange à l’échelle mondiale pour les géographes. L’occasion de faire le point sur l’actualité de cette communauté scientifique et de faire connaître, à l’international, les recherches en tourisme menées par les chercheurs angevins.

L’événement frappe par son envergure. Une fois par an, pendant près d’une semaine, quelque 9 000 géographes issus de toutes les régions du monde se réunissent dans une métropole des États-Unis pour débattre autour des nombreuses questions structurantes pour la discipline. Plus de 6 000 conférences, réparties en plusieurs centaines de sessions thématiques, balaient des champs aussi divers que la géomorphologie, la géomatique, la géographie urbaine, la géographie du développement ou la géographie du tourisme.

Lors de l’édition 2017, Hélène Pébarthe-Désiré, Benjamin Taunay et Clément Marie dit Chirot ont présenté leurs recherches sur le tourisme menées au sein de l’UFR Esthua, Tourisme et culture. Cette participation au congrès de lAmerican association of geographers a également été l’occasion de mettre en avant les travaux développés depuis 2015 dans le cadre de plusieurs projets scientifiques soutenus par le projet régional alliant recherche, formation et innovation (RFI), Angers TourismLab.

Hélène Pébarthe-Désiré a ainsi communiqué sur ses travaux récents sur le rôle de l’événementiel d’affaires et de l’organisation de congrès dans les dynamiques urbaines contemporaines. Benjamin Taunay a, quant à lui, exposé les résultats de ses travaux sur la pratique du bronzage en Chine et sur la manière dont ce phénomène interroge, plus largement, le rapport au corps et aux normes corporelles dans la société chinoise. Clément Marie dit Chirot a présenté une réflexion théorique sur les enjeux sociaux de l’urbanisation touristique, alimentée par ses recherches sur le Mexique.

Visibilité et contacts internationaux

Cette participation au congrès de l’AAG traduit la volonté des chercheurs de l’UFR Esthua de renforcer la visibilité internationale des recherches en tourisme menées au sein de l’Université d’Angers. Cette visibilité passe notamment par une ouverture croissante sur le monde académique anglophone, mais aussi sur d’autres aires culturelles comme l’Asie où l’Amérique latine, le congrès de l’AAG ayant permis de développer des contacts avec des chercheurs chinois et cubains.

L’édition 2018 du congrès de l’AAG se tiendra à la Nouvelle-Orléans. Cette manifestation pourrait être l’occasion d’organiser une session thématique sur le tourisme, portée par des enseignants-chercheurs de l’UFR Esthua.

*
*
*