Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Conférence de Franck Boury - Université Angers

Conférence de Franck Boury

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Intégrer la recherche et la formation en nanomédecine : enjeux et perspectives

Le 21 février 2013

les conférences scientifiques de Biogenouest

Confrénce Biogenouest :« Intégrer la recherche et la formation en nanomédecine : enjeux et
perspectives »

par Franck BOURY, professeur, coordinateur du doctorat européen Erasmus Mundus "NanoFar" Inserm U1066 MINT "Micro-nanomédecines Biomimétiques", Université d’Angers

Jeudi 21 février 2013 à 11 heures
Amphithéâtre Camille Moule (arrière du bât. 11) | Agrocampus Ouest | 65 rue
de Saint-Brieuc | RENNES (Plan d’accès)


Les applications médicales liées au développement des nanotechnologies (nanomédecines) représentent une véritable révolution dans l’approche diagnostique et thérapeutique de nombreuses pathologies, ainsi qu’en médecine régénérative. La construction et l’utilisation de nanomatériaux, matrices extracellulaires synthétiques ou de surfaces fonctionnalisées et nanostructures intelligentes reposent sur les propriétés physiques et chimiques remarquables qu’offre l’échelle nanométrique. Cependant, le développement des nanomédecines doit intégrer tout un processus lié au développement du médicament, notamment les interactions avec le milieu vivant, les aspects toxicologiques ainsi que l’efficacité préclinique et clinique dans un cadre réglementaire très strict. Cette présentation montrera à travers quelques exemples de la recherche issue de l’unité Inserm U1066 « Micro-Nanomédecines biomimétiques » quelques aspects de cette approche translationnelle et multidisciplinaire.
A travers les réseaux régionaux du Grand Ouest, de nombreuses structurations ont vu le jour ces dernières années et ont permis de positionner la recherche, la formation et l’innovation en nanomédecine au premier plan dans un environnement international très concurrentiel. Cette expertise régionale a notamment permis à l’Université d’Angers et 5 autres universités (Nantes,
Liège, Louvain, Nottingham et Saint-Jacques de Compostelle) d’être sélectionnées pour développer un programme conjoint de doctorat européen Erasmus Mundus « NanoFar » dédié aux nanomédecines et innovations pharmaceutiques. Ce programme a pour ambition de permettre aux futurs professionnels d’intégrer les compétences nécessaires au développement des médicaments de demain. Cette présentation décrira les enjeux que représente ce type de projet dans une logique de réseaux.