Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Colloque Benoîte Groult - Université Angers

Colloque Benoîte Groult

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Benoîte Groult à travers son œuvre

Du 11 avril 2014 au 12 avril 2014

Deux expositions sont proposées en parallèle du colloque à La Passerelle

L'écrivaine et féministe Benoîte Groult, qui a légué ses manuscrits aux fonds des Archives du féminisme en 2011, est à l'Université d'Angers, vendredi et samedi, à l'occasion du premier colloque international consacré à son œuvre.

« Deux siècles après la Déclaration des droits de l'homme, il faut encore lutter pour qu'elle s'applique à l'espèce humaine toute entière ». En 1975, paraît Ainsi soit-elle, premier essai signé Benoîte Groult. A 55 ans, la journaliste, déjà auteure de quatre romans, y théorise ses idées sur la condition féminine. Un succès de librairie, qui sera suivi de plusieurs best-sellers, traduits dans plusieurs dizaines de langues : Les Vaisseaux du cœur (1988), La Touche étoile (2006), ou son autobiographie, Mon évasion (2008).

Le message de Benoîte Groult a touché tous les cercles, sur plusieurs générations. « Elle a eu l'art de porter le féminisme vers le grand public », estime Christine Bard, professeure à l'Université d'Angers et présidente d'Archives du féminisme. Cette association est à l'origine de la création du Centre des archives du féminisme à Angers, qui a recueilli en 2011 les archives personnelles de Benoîte Groult. Y figurent notamment trois manuscrits et le détail de ses conférences, « passionnantes », assure Françoise Chabod, bibliothécaire et responsable du Centre.

Paradoxalement, Benoîte Groult est « très connue, mais très peu commentée, indique la professeure Sylvie Camet. Il n'a eu pour l'instant qu'un seul colloque en 2000, sur Ainsi soit-elle, pour les 25 ans de sa parution. Mais jamais de colloque sur l'ensemble de son œuvre ».

Dédicaces

L'injustice est en passe d'être réparée. Les 11 et 12 avril, le CERIEC et la SFR Confluences organisent une série de rencontres et d'échanges, avec et autour de Benoîte Groult. Le programme se veut dynamique et varié, « à l'image du personnage ». Outre les communications de différents spécialistes et chercheurs internationaux, plusieurs temps-forts sont prévus :

  • lecture d'extraits par une comédienne,
  • conversation et séance de dédicaces,
  • intervention de l'ancienne ministre des Droits des femmes, Yvette Roudy, qui a œuvré avec Benoîte Groult au sein de la commission nationale pour la féminisation des noms de métiers.

Ce premier colloque international sera doublé d'une autre première : une exposition présentera la richesse des archives léguées en 2011 par la femme de lettres (l'ensemble du fonds est consultable à la BU Belle-Beille sur demande). Elle sera visible pendant un mois à La Passerelle, en parallèle de l'exposition de photographies signées Geneviève Hofman, intitulée « Benoîte Groult et ses lieux de vie ».

Contact : Mathilde Pérain. Tél. : 02 41 22 63 92
mathilde.perain @ univ-angers.fr

*
*
*

A retenir

 

Benoîte Groult : colloque international pluridisciplinaire, en présence de l'auteure, organisée par le CERIEC et la SFR Confluences, les vendredi 11 et samedi 12 avril 2014, dans les locaux de La Passerelle (2, rue Joseph-Lakanal), à Angers. Ouvert à tous. Entrée libre. Expositions au même endroit, du 11 avril au 11 mai 2014.

 

Le détail du programme

Télécharger le détail du programme du colloque Benoîte Groult