Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

AG SFR MathStic - Université Angers

Structure fédérative de recherche

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

SFR MathStic : additionner les compétences

Expérience de réalité virtuelle au Laris

Née en 2017, la Structure fédérative de recherche (SFR) MathSTIC a tenu sa première assemblée générale le 14 décembre. L’occasion de faire le bilan des premières actions et de préciser les pistes de collaborations envisagées entre les trois laboratoires du pôle Mathématiques et Sciences et technologies de l'information et de la communication.

La SFR MathSTIC a officiellement pris vie le 1er janvier 2017, « mais notre action n’a véritablement débuté qu’en septembre après un temps de structuration », précise l’informaticien Frédéric Saubion, qui dirige la structure avec le mathématicien Loïc Chaumont et le physicien François Chapeau-Blondeau.

Comme les autres SFR, MathSTIC est un regroupement volontaire interdisciplinaire. Il associe trois unités de l’UA : le Laboratoire angevin de recherche en mathématiques (LAREMA), le Laboratoire angevin de recherche en ingénierie des systèmes (LARIS), et le Laboratoire d’étude et de recherche en informatique d’Angers (LERIA). Soit près de 200 chercheur·e·s, doctorant·e·s, ingénieur·e·s et personnels.

La SFR a pour mission de représenter le pôle MathSTIC auprès de l’établissement, des partenaires et des entreprises. Elle a pour rôle de coordonner la politique scientifique du pôle, et les demandes de moyens qui vont avec.

Projets interdisciplinaires

François Chapeau-Blondeau (Laris), Frédéric Saubion (Leria) et Loïc Chaumont (Larema) pilotent la SFR MathStic
Elle ambitionne également de favoriser l’éclosion de projets communs sur des thématiques émergentes. « On se rend compte que, sur certains sujets, les gens font des choses très similaires dans chacun des laboratoires, avec des outils différents. L’idée serait d’adopter un langage commun pour pouvoir travailler ensemble, avec nos spécificités », résume Loïc Chaumont. « Les actions, animées par David Rousseau autour du sujet brûlant du Deep learning, mettent par exemple en avant les liens étroits entre formation, recherche et ouverture vers le monde économique, ainsi que les intérêts scientifiques communs de nos laboratoires angevins », renchérit Frédéric Saubion

Cinq axes ont été identifiés, pouvant mener à de nouvelles collaborations, associant des équipes des différents laboratoires :

Des journées thématiques en lien avec ces axes seront régulièrement organisées. L’une d’elle, consacrée aux mathématiques et aux sciences du vivant, l’a déjà été en novembre dernier et a reçu l’appui financier de la SFR, qui a également soutenu un séminaire, des rencontres pour les jeunes chercheurs et des master class ouvertes aux entreprises et aux étudiants de master.

Formation

Au-delà de la recherche, MathSTIC compte apporter sa pierre dans le champ de la formation, initiale, continue ou doctorale. « Le master Data Science mis en place par Éric Delabaere a procédé d’une réflexion commune entre nos laboratoires et les collègues biologistes, rappelle Frédéric Saubion. Il s'est aussi construit avec les enseignants-chercheurs de la Faculté de droit, d’économie et gestion et de la Faculté de santé, dans une complémentarité disciplinaire ».

Le rapprochement pourrait aussi concerner certains équipements. « À l’occasion de la création du nouveau data center, nous pourrions réfléchir à la manière de mutualiser nos moyens de calculs, par exemple ».

La SFR MathSTIC s'appuie sur un ingénieur filière, Guy-Franck Merlo, rattaché à la direction de la recherche de l'UA (Pôle partenariats et innovation de la Dried). Il est notamment chargé de détecter des opportunités, de renforcer les actions avec les entreprises, et, d'apporter une aide au montage de projets.

*
*
*

Bientôt 5 SFR à l'UA

Après MathSTIC, une cinquième SFR s'apprête à avoir le jour à l'UA. Dénommée MATRIX, elle assurera l'animation scientifique du pôle Matériaux, qui s'appuie sur les laboratoires MOLTECH-Anjou et LPHIA.

Ces deux SFR s'ajoutent aux trois précédemment créées : Confluences, dans le domaine des lettres, langues, sciences humaines et sociales, ICAT, dans le champ de la santé, et QUASAV pour la végétal.

 

En savoir + sur la SFR MathStic

Pour en apprendre davantage sur les projets et suivre l'actualité de la SFR MathSTIC, rendez-vous sur son site internet, à l'adresse suivante :

www.sfrmathstic.univ-angers.fr