Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Avancement du projet - Université Angers

Avancement du projet

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Projet Solar Decathlon, où en est-on ?

L'équipe américaine devant le QG de Solar decathlon

La "Team reciprocity", qui associe enseignants et étudiants de l'Appalachian State University de Boone en Caroline du Nord et de l'Université d'Angers, s'attache à construire une maison solaire visant à accueillir une famille dans 110 m² répartis sur 2 niveaux. Elle sera autonome et économique puisque l'énergie solaire sera utilisée pour produire l'électricité, le chauffage, la climatisation, l'eau chaude, etc. La maison, construite en bois, sera une vitrine technologique avec des solutions innovantes qui vont capter l'énergie, l'utiliser et la réguler rationnellement suivant les usages. Ses occupants pourront utiliser le toit végétalisé comme jardinet. "Les contenus internes ont d'ores et déjà été définis", précise François Thibault enseignant-chercheur à l'UFR ingénierie du tourisme du bâtiment et des services et chef de projet. Autrement dit, l'équipe a déterminé tout ce qui sera placé à l'intérieur et à l'extérieur de la maison : panneaux solaire photovoltaïques, recharge de voiture électrique, végétalisation, matériel de récupération des eaux de pluie et de la chaleur des eaux usées, électroménager peu consommateur d'énergie, quadruple vitrage verre... Les équipes américaine et française ont également du élaborer deux études de marchés correspondant à leur territoire respectif. 

La "Team reciprocity" est toujours à la recherche de partenaires et de sponsors industriels. La société d'équipement du département de Maine-et-Loire (Sodemel), qui aménage notamment le site du plateau de la Mayenne à Angers sur lequel la maison solaire pourrait s'implanter, s'est associée au projet. Le cabinet d'architectes Edifices est également de l'aventure. 

Tous les trois mois environ, l'organisateur évalue les différentes équipes selon plusieurs critères : architecture, communication, innovation, etc. Dès le 1er juillet, la "Team reciprocity" sera ainsi notée par l'organisateur sur l'avancement du projet. "On est dans les temps, assure François Thibault. Le planning sera respecté."

Baptiste CROCHET
baptiste.crochet @ univ-angers.fr

*
*
*

Plans

Téléchargez ici les plans de la maison solaire réalisés par la "Team reciprocity".