Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Emmanuelle l Kamloops, Canada - Université Angers

Emmanuelle l Kamloops, Canada

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Au Canada, l’étudiant peut développer des compétences dans de multiples domaines

Amandine, Canada

De janvier à avril 2011, lors de sa 2ème année de Master Tourisme et Sport-loisirs, Emmanuelle a fréquenté la Thompson Rivers University au Canada.

Partie pour améliorer son niveau d’anglais et tester son autonomie dans un pays qu’elle ne connaissait pas et où elle ne connaissait personne, elle est revenue avec des amis de toutes nationalités (Arabie Saoudite, Inde, Colombie, Brésil, Allemagne, Angleterre, Suède, Espagne, Autriche,…).

Des démarches administratives à préparer assez longtemps à l’avance

« J’ai choisi de partir au Canada car c’est un pays qui m’attire beaucoup de par ses paysages, sa qualité d’accueil et la prise en charge des étudiants étrangers. J’avais également pu discuter de cette destination avec un ancien étudiant qui avait fait la même formation en tourisme. Je m’y suis mise longtemps à l’avance pour préparer mon départ, et c’est ce que je conseille de faire aux étudiants qui souhaitent partir.

Avant le départ ils doivent absolument : se renseigner sur les bourses d’études auxquelles ils peuvent avoir droit, préparer leur voyage avec rigueur concernant les transports, les moyens de logement, les rendez-vous d’accueil, les phrases types à utiliser en anglais lors de leur arrivée, mais aussi s’occuper de tout l’administratif assez longtemps à l’avance (visa, passeport, frais d’études, logement…). Ne pas hésiter également à contacter les professeurs chargés de l’accueil des étudiants étrangers dans l’université d’accueil, pour se présenter, prévenir de son arrivée, et se renseigner sur les modalités d’arrivée. Enfin, il faut s’informer auprès des étudiants déjà partis dans cette université pour connaître les "bons plans" ! »

De nombreuses activités organisées pour les étudiants étrangers

« Mon intégration s’est parfaitement bien passée car j’ai été accueillie dès mon arrivée par une des professeurs de l’université. Elle m’a tout expliqué et m’a orientée pour choisir mes cours et pour les réunions d’accueil.

A mon arrivée, il y avait une réunion de présentation dédiée aux étudiants étrangers, et c’est à ce moment là que j’ai connu tous les autres étudiants qui sont restés mes amis durant tout mon séjour. Une petite fête s’étant improvisée le soir même, j’ai tout de suite pu m’intégrer pleinement au groupe d’étudiants étrangers, bien que mon anglais ne soit pas alors parfait. D’ailleurs, le niveau d’anglais importe peu car si l’on est sociable et que l’on n’hésite pas à sortir de chez soi pour faire des activités de groupe, les progrès arrivent très rapidement et surtout on se fait très vite de très bons amis.

C’est pour cela que je conseille de participer à des activités sportives, festives dès son arrivée : cela permet de rencontrer d’autres étudiants étrangers et donc de parler anglais au quotidien et dans tous les contextes. Beaucoup d’activités sont organisées pour les étudiants étrangers dans cette université : cours de langues, sorties, réunions d’information, rendez-vous avec les professeurs, toujours très disponibles, soirées... Cependant, il est plus facile de rencontrer d’autres étudiants étrangers que des étudiants canadiens, qui restent davantage entre eux.»

Le déroulement et le choix des cours diffèrent de la France

« Concernant les cours, leur fonctionnement m’a beaucoup plu, car l’objectif est de parler le plus possible. Les professeurs mettent en avant tout le travail communicatif et cela permet d’apprendre deux fois plus vite. Certains cours se déroulent debout et nous devons interagir entre étudiants.

Ce qui diffère également de la France est le choix des cours. En effet, les étudiants ne choisissent une filière type (par exemple « Sport » ou « Mathématiques »), mais  choisissent les cours qu’ils souhaitent valider. Un étudiant peut donc en même temps prendre un cours de philosophie, un cours de mathématiques, un cours de cuisine… Il possible ainsi de développer des compétences dans de multiples domaines, ce qui est un énorme avantage ! Cependant, il faut se dépêcher de choisir ses cours et ses professeurs car les places dans certains cours se font rares et sont très demandées.

Les examens se déroulent eux un peu comme en France car il y a une convocation et les examens se passent sous plusieurs jours».

Des apports au niveau linguistique et personnel

« Je n’ai pas rencontré de réelles difficultés durant mon séjour, à part les frais (livres, achats alimentaires,…) qui sont assez importants, et le fait que cela a été un peu difficile au début de tout comprendre en anglais, mais j’ai vite progressé.

Ce séjour m’a apporté beaucoup de confiance en moi, car avant de partir, je ne savais pas si j’en étais réellement capable étant donné que je ne parlais pas très bien anglais. Mais maintenant je me rends compte que si l’on n’a pas de trop bonnes compétences linguistiques, mais l’envie de rencontrer des gens, tout est possible !

D’un point de vue personnel, cela m’a aussi permis d’être plus responsable de mes frais, de mes déplacements, de mes choix,…

D’un point de vue professionnel, je peux indiquer sur mon CV « Bon niveau d’anglais », ce qui est un plus pour les entreprises.

J’ai de très bons souvenirs de mon séjour, durant lequel j’ai pu faire un voyage d’une semaine au Canada durant les vacances avec 7 amis, tous de nationalités différentes, et ainsi découvrir des paysages magnifiques et très changeants.

Certaines choses m’ont aussi surprises, comme les boîtes de nuit qui ouvrent et ferment très tôt (aux environs de 21h jusqu’à 2h du matin), la taille du campus de l’université qui est énorme, à l’image des films américains avec des fraternités, des groupes d’étudiants et des soirées organisées tout le temps dans le même bar de l’université.

Je conseille donc à tout le monde de partir au Canada ! Cette destination est plus que magnifique et les possibilités de voyages sont elles aussi très grandes ! Allez voir Vancouver car c’est une ville magnifique et pleine de vie ! »

*
*
*

Fiche technique du séjour

Université : Thompson Rivers University au Canada

Ville : Kamloops

Pays : Canada

Année de mobilité : 2010/11

Durée : 4,5 mois

Période de mobilité : janvier à avril

Programme d'échange : Accord bilatéral

Cursus suivi  à Angers lors de la mobilité : M2 Tourisme et Sport-loisirs