Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Benjamin l Oslo - Université Angers

Benjamin l Oslo

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Sur un plan professionnel je pense que je pourrai apporter un plus à une entreprise

Benjamin a effectué à une année de licence professionnelle en Gestion et Conception de Projet Industriel à l'université d'Angers après l'obtention d'un BTS. Pendant cette année, il est parti un semestre à Oslo, à l'Høgskolen i Oslo og Akershus, grâce au programme European Project Semester (voir présentation du programme en bas de page).

"Je n'avais jamais entendu parler du programme European Project Semester (EPS) avant de postuler pour cette licence. C'est durant la présentation de M. Christophe Béchade (responsable des relations internationales du département Génie Mécanique et Productique de l'IUT d'Angers-Cholet) lors de la rentrée universitaire que j'ai pris connaissance de ce semestre.

Avant de commencer cette année de licence, je pensais que l'on ne pouvait effectuer que des stages en entreprises durant notre année de licence professionnelle, mais il s'est avéré qu'il était également possible de partir un semestre à l'étranger afin de préparer une certification  complémentaire.

En plus, le projet proposé était en partenariat avec une entreprise réputée en engénierie Bionique: Festo. Le projet, appelé « R-madillo project », a tourné autour de l’étude et la conception d’un robot s’inspirant de l’armadillo (animal appelé tatou en français).

Vous pouvez d'ailleurs retrouver notre carnet de bord de projet à l'adresse suivante : http://rmadillo.wordpress.com/".

Une licence professionnelle avec un semestre à l'étranger après un bac pro et un BTS

"Ma première motivation pour partir était la découverte d'un nouveau pays. Je souhaitais découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles traditions, côtoyer des personnes d'autres nationalités et apprendre le maximum sur le pays que j'avais choisi, la Norvège.

Ma seconde motivation était ma volonté de faire évoluer mon anglais : je savais qu'en partant à l'étranger je pourrais développer mon niveau de langue de la meilleure façon possible, c'est-à-dire par la pratique.

Enfin, je voulais finir mes études par une expérience exceptionnelle. Ayant effectué des études professionnelles (Bep, Bac pro, puis BTS), j'avais déjà effectué plusieurs stages en entreprises. Je voulais donc ajouter un petit quelque chose à mon curriculum, et l'European Project Semester m'a semblé être la meilleure idée !

La première semaine à Oslo a été la plus dure mentalement et physiquement, le changement d'habitudes et de lieu de vie étant assez déroutant. Les difficultés de communication avec mes collègues internationaux on fait ressortir mon manque de pratique de l'anglais, et passer d'un climat hivernal français (températures à -2/3 °C) à un climat Norvègien (températures à -14°/16°C) n'a pas été facile ! Mais au fil des semaines, la ville nous est  devenue accueillante, les échanges se sont fluidifiés et les liens créés se sont renforcés. Lors de la première semaine de cours, je me suis rendu à IKEA avec des collègues hollandais et américains. A cause de mon anglais alors « basique », j'ai eu un peu de mal à comprendre tout ce qui se passait autour de moi, et les échanges étaient plus que brefs... mais au final cette escapade m'a permis d'acheter le matériel nécessaire pour ne pas avoir froid durant les rudes nuits d'hiver !".

L'anglais pratiqué par l'ensemble de la population

"Les premiers échanges avec le professeur d'anglais ont étés plutôt laborieux, mais les méthodes pédagogique utilisées ont fait que tout s'est amélioré durant le semestre. Le lien créé avec les professeurs de l'université est ce qui m'a le plus marqué durant ce semestre. Contrairement à ma scolarité en France, les professeurs norvégiens sont plus proches des élèves. Il est possible de les appeler par leur prénom, de leur raconter nos sorties ou notre vie à Oslo, chose que je n'ai pas eu l'habitude de voir en France.

J'ai aussi noté une énorme confiance de l'université envers les étudiants. Une simple carte nous permet d'accéder à la totalité des bâtiments et des salles de l'université tous les jours de l'année (même les jours fériés). Cela est très appréciable pour profiter des commodités de l'université (salle informatique, salle de sport et de musculation, sauna, cabinet médical, ou même bar et discothèque). Une dernière chose que j'ai trouvé particulièrement étonnante est la pratique de l'anglais par l'ensemble de la population. Je n'ai rencontré  personne ne pouvant pas me répondre en anglais, ceci est très agréable.

Sur un plan professionnel je pense que je pourrai ainsi apporter un plus à une entreprise. Il n'y a pas énormément d'étudiants en licence professionnelle qui ont pu effectuer un semestre à l'étranger, et ce n'est pas négligeable de pouvoir utiliser l'anglais dans le milieu industriel.

Cette mobilité m'a apporté une plus grande confiance en moi, et m'a même rendu plus extraverti que je ne l'étais avant mon départ : mon humour a dépassé les barrières de la langue !! Grace à cette expérience, je me suis fait un bon nombre d'amis avec qui je compte garder contact et même certains que je vais revoir très bientôt."

Si vous n'êtes pas habitués à dormir en plein jour, il faut très vite vous y faire !

Pour les étudiants qui voudraient partir en Norvège, je conseillerais tout d'abord de prévoir des vêtements très chauds et résistants à la neige. En Norvège la neige peut rester jusqu'au mois d'avril, et les quantités ne sont pas du tout les mêmes que celles que nous pouvons avoir en France. A contrario, le printemps et l'été en Norvège sont magnifiques, les températures deviennent agréables et les paysages deviennent d'un vert absolument magnifique (pensez à prendre un bon appareil photo, les souvenirs que vous aurez n'en seront que plus beaux). Un autre fait amusant est l'heure à laquelle se couche et se lève le soleil au printemps. Si vous n'êtes pas habitués à dormir en plein jour et que cela vous dérange, il faut très vite vous y faire, ou bien acheter un masque puisqu'aucune maison n'est équipée de volets... Certain jours, le ciel reste toujours très clair, ceci est très agréable lorsque l'on veut organiser des soirées ou des virées à l'extérieur.

Ensuite il faut savoir que la Norvège n'est pas un pays où on peut faire des économies : la vie dans ce pays est plus chère qu'en France, notamment les viandes et les matières grasses. Je conseillerais donc de préférer les fruits et légumes aux viandes, et de faire les courses dans le quartier Grønland (quartier des immigrés d'Oslo).

Enfin comme dernier conseil je leur dirais de profiter des weekends et vacances pour partir visiter le pays, des voyages vers Bergen (deuxième ville du pays) ou Preikestolen (falaise de 600 mètres se situant dans un Fjord) sont incontournables et leur en jetteront plein les yeux !

Je recommande ce type de semestre à tout le monde, car c'est vraiment une expérience inoubliable. Partir à l'étranger permet de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles façon de vivre, de nouveaux paysages mais surtout permet de rencontrer des personnes formidables, et cela n'a pas de prix."

 

La Licence Pro GCPI avec cursus intégré en quelques mots

- Créée en 2003, la Licence Pro GCPI propose un cursus intégré depuis 2009, appelé semestre de projet européen (EPS)

- Ce semestre valide non seulement des connaissances théoriques mais également une expérience professionnelle à l'étranger

- Les étudiants obtiennent leur diplôme de licence pro ainsi qu'une certification EPS (30 ECTS sous forme de cursus intégré)

- 11 universités dans 10 pays d'Europe proposent ce semestre de projet européen, dont Copenhague, Kiel et Oslo, destinations proposées aux étudiants de la LP GPCI

- L'EPS est géré pédagogiquement exclusivement par l'université d'accueil (cours, tuteurât de projet, examens, modalités d'obtention de l'EPS).

Voir la page dédiée au programme sur le site web de l'IUT Angers-Cholet

Fiche technique du séjour

Université : Høgskolen i Oslo og Akershus (Université d'Oslo et d'Akershus)

Ville : Oslo

Pays : Norvège

Année de mobilité : 2012-2013

Durée : 4,5 mois

Période de mobilité : Février- Juin 2013

Programme d'échange : European Project Semester

Cursus suivi à l'université d'Angers lors de la mobilité : IUT - Licence pro Gestion et conception de projets industriels