Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Temple University - Université Angers

Temple University

Deux étudiants invités d'un colloque à Philadelphie

Logo de l'université de Temple
Carole Darmon et Julien Colineau sont les premiers étudiants de l'UA à participer à la « James A. Barnes Graduate Student History Conference » qui s'est tenue à l'Université de Temple à Philadelphie le 17 mars. Ils y ont présenté la synthèse de leurs mémoires de master 1.

L'Université d'Angers et celle de Temple mettent en place un partenariat qui sera effectif à la rentrée prochaine. Dans le cadre de cette collaboration naissante, l'université américaine a convié les étudiants angevins à intervenir lors de la 16e édition d'un prestigieux colloque rassemblant des étudiants historiens de master et doctorat du monde entier. La James A. Barnes Graduate Student History Conference a pour thèmatique la civilisation américaine et britannique.

Carole Darmon et Julien Colineau du Master 2 Métiers de l'enseignement et de la formation - spécialité professionnelle anglais, ont chacun proposé une synthèse de leur mémoire de Master 1. La Faculté des Lettres, langues et sciences humaines a retenu leurs sujets avant de les soumettre l'université américaine.

Après acceptation du comité d'organisation du colloque, les deux étudiants se sont envolés le 15 mars direction la côte est des États-Unis. Carole Darmon a présenté son travail sur l'image de Winston Churchill à travers le XXe siècle. Julien Colineau a abordé la représentation de la frontière à travers l'analyse comparative de deux westerns, l'un datant des années 1960, l'autre des années 2000.

Ils étaient 33 étudiants américains, britanniques, japonais et français (représentés par les seuls angevins) à présenter lors de ce colloque leurs travaux de mémoire ou de thèse. « Cette intervention orale d'une vingtaine de minutes en anglais a été une expérience enrichissante dans notre formation d'enseignant », témoigne Carole Darmon. Des ateliers organisés la veille du colloque leur ont permis de discuter avec les professeurs de Temple des méthodes de recherche en France et aux USA et d'échanger sur leurs travaux. Ils ont été impressionnés par la qualité des interventions de leurs collègues étrangers, pour la plupart en thèse. « Le doctorant aux États-Unis semble être très bien inséré dans les entreprises américaines, a constaté Julien Colineau après avoir écouté des anciens doctorants témoigner de leur expérience professionnelle, nous avons notamment rencontrés des docteurs devenus aujourd'hui éditeur ou membre du FBI ! ».

Thérèse Rosset

*
*
*