fr | en

Séparés par des virgules

Polytech renforce son réseau au Maroc

L’école d’ingénieurs de l’UA et six de ses homologues marocaines se sont constituées en réseau le 2 mai 2019. Objectif : développer et améliorer la coopération en matière de formation, de pratiques pédagogiques et de recherche.

Polytech Angers nourrit un lien fort avec le Maroc depuis plus de 10 ans. Dès 2008, celle qu’on appelait alors l’Istia propose à des étudiants marocains une formation en Qualité logicielle et Sûreté de Fonctionnement. Cette première collaboration est à l’origine, dès 2009, de la mise en place d’un double diplôme entre l’école d’ingénieurs de l’UA et l’École nationale de sciences appliquées (Ensa) de Tanger : après 4 ans d’études, les meilleurs étudiants de l'école de Tanger ont la possibilité de venir en France et de valider à la fois un master 2 et leur dernière année à l’Ensa, soit deux diplômes en un an.

En 2015, un nouveau double diplôme est créé entre l’Istia et l’Ensa d’Agadir, dans le sud-ouest du Maroc. L’opération se répète en 2016 avec l’Ensa de Kénitra, puis avec celle de Safi en 2018. En 2020, les premiers doubles diplômés sortiront des Ensa de Khourigba et Marrakech.

Au fil du temps, la liste des spécialités proposées s’est allongée : génie informatique, génie industrielle, télécommunications et réseau, BTP… Elles sont aujourd’hui au nombre de huit. Jusqu’en 2016, seul le diplôme de master était accessible. Depuis cette date, les élèves issus des Ensa ont aussi la possibilité de prétendre au titre d’ingénieur français en suivant, après leurs 4 années d’études initiales, deux années à Polytech Angers.

En l’espace d’une décennie, 197 élèves marocains ont obtenu un double diplôme (dont 51 % de femmes). Tous ont rapidement trouvé du travail. Ils sont actuellement une trentaine en formation à Angers.

Grâce à un accord spécifique avec l’Ensa de Tanger, plus de 180 professionnels marocains ont aussi pu monter en compétences. Ils ont validé un master en suivant un programme de formation continue de 2 ans, dont les cours sont en partie assurés sur place par des enseignants de Polytech et des professionnels métiers.

Améliorer les échanges                                              

Les partenaires ont signé une lettre d'intention créant le réseau le 2 mai à Marrakech
Les partenaires ont signé une lettre d'intention créant le réseau le 2 mai à Marrakech
Pour marquer les 10 années de coopération entre Istia/Polytech et les Ensa marocaines, une cérémonie a été organisée à Marrakech le 2 mai 2019. Christian Roblédo, président de l’UA, Françoise Grolleau, vice-présidente International de l’UA et Alexis Todoskoff, enseignant-chercheur à Polytech Angers qui pilote les programmes marocains, ont notamment fait le déplacement. La délégation a été accueillie par Abdellatif Miraoui, président de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, en présence de Nabil Hmina, président de l’Université de Sultan Moulay Sliman de Beni Mellal.

Au cours de cet événement, le président de l’UA et ses homologues des cinq universités dont dépendent les Ensa ont signé l’acte de naissance d’un véritable réseau fédérant les sept écoles. Ce nombre pourrait augmenter si d’autres Ensa ou membres français du réseau Polytech venaient à s’y adjoindre. « C’est une petite révolution, précise Alexis Todoskoff. La formalisation du réseau symbolise notre ambition collective de pouvoir mener des actions de plus grande envergure avec les ministères et les organismes consulaires ».

Au-delà de la poursuite des programmes de doubles diplômes, les acteurs se sont engagés à renforcer la coopération et les mobilités entre leurs établissements. Les échanges entre enseignants-chercheurs devraient s’intensifier, dans le but d’accroître encore la qualité des formations, et d’explorer des possibilités de collaborations scientifiques. L’insertion professionnelle des diplômés reste une priorité.

Outre Campus France et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc, une demi-douzaine d’entreprises (Alstom, Thales, Sogeti…) figurent parmi les partenaires du réseau, afin de garantir un lien fort avec le monde professionnel.

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Les sept membres fondateurs

  • Polytech Angers (900 élèves)
  • Ensa Tanger (1300)
  • Ensa Kénitra (1200)
  • Ensa Khourigba (900)
  • Ensa Marrakech (1000)
  • Ensa Safi (800)
  • Ensa Agadir (1200)
Scroll