Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Relations internationales - Université Angers

Relations internationales

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Deux délégations africaines reçues à l'Université d'Angers

Chabu Mumba, recteur de l'Université de Lubumbashi de la République Démocratique du Congo a notamment signé avec Jean-Paul Saint André, président de l'UA, une convention cadre liant les deux établissements.

 

Chabu Mumba, recteur de l'Université de Lubumbashi de la République Démocratique du Congo et Alphonse Dina, président de l'Université de Toliara à Madagascar sont venus, lundi 13 mai, consolider leur collaboration avec l'Université d'Angers.

L’Université d'Angers place l’international parmi ses axes stratégiques. Dans un contexte de plus en plus global, l'ou­verture au monde et la prise en compte des enjeux internationaux sont indispensables. Depuis plusieurs années, l'UA travaille activement sur le renforcement des relations avec les universités étrangères partenaires et sur le développement de nouveaux accords. Pour illustrer cette stratégie et l'attention particulière portée aux établissements de la francophonie, deux délégations africaines se sont rendues, lundi 13 mai, sur les différents campus de l'université. 

Une convention cadre signée

Chabu Mumba, recteur de l'Université de Lubumbashi de la République Démocratique du Congo a notamment signé avec Jean-Paul Saint André, président de l'UA, une convention cadre liant les deux établissements. Deuxième ville la plus peuplée de la RDC, Lubumbashi héberge la deuxième université historique du pays, fondée en 1956. Avec 25 000 étudiants, l'établissement dispense un enseignement général et possède, entre autres, une nouvelle école de tourisme. Plusieurs projets concrets de collaboration sont étudiés. L’Université congolaise souhaite notamment développer les échanges avec la Faculté d’Économie et de Gestion. "Notre recherche d'internationalisation est forte, avance Chabu Mumba. Cette politique nous assure une plus grande visibilité et une reconnaissance du grade des diplômes que nous délivrons". L’Université de Lubumbashi développe en effet de nombreux partenariats avec d'autres établissements étrangers, qu'ils soient Belges, Russes ou Chinois.

Vers des cotutelles de thèse

A la suite de la signature d'une convention cadre internationale actée l'an dernier, les relations entre l'Université d'Angers et l'Université de Toliara à Madagascar se sont également intensifiées. Devenu de niveau national dans les années 1980, l'établissement rassemble aujourd'hui 6000 étudiants et 150 enseignants chercheurs. L’Université possède trois facultés - Droit et Gestion, Lettres et Sciences - un Institut halieutique des sciences marines (IHSM) unique à Madagascar et une École normale supérieure. Ainsi, la mise en place de cotutelles de thèse pourraient voir le jour avec l'université malgache. La disposition permettra à un étudiant d'effectuer son travail de recherche sous la responsabilité de deux directeurs de thèse : l'un en France et le second dans l'université étrangère. Les deux codirecteurs exerçant conjointement leurs fonctions auprès du doctorant, qui est tenu de travailler alternativement dans les deux établissements. Deux doctorats sont alors délivrés à l'étudiant. "Il est important d'intensifier les échanges entre étudiants et enseignants porteurs de projets" relève Félicitée Rezo Fiemena, directrice du centre national de recherches sur l'environnement (CNRE), un organisme de référence à Madagascar. Preuve de la concrétisation de ces collaborations, un étudiant malgache est actuellement présent à l'Université d'Angers pour développer son projet de recherche.

Baptiste CROCHET
baptiste.crochet @ univ-angers.fr