Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Un Master européen à l'UA - Université Angers

L'UA partenaire d'un master labellisé "Erasmus Mundus Joint Master Degree"

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Nanomédecine : un master européen

La Commission Européenne a annoncé en juillet dernier la labellisation d’un Master Européen coordonné par l’Université Paris Descartes, et dont l'Université d'Angers est partenaire.

Ce Master conjoint nommé « Nanomedicine for drug delivery» (NANOMED) consiste en une formation originale de 2 ans sur la Nanomédecine appliquée à la délivrance de molécules actives. C’est de plus, l’unique master ayant le label Européen « Erasmus Mundus Joint Master Degree» (EMJMD) dans cette discipline. Il sera ouvert à la rentrée 2017.

Le programme Erasmus Mundus soutient, aux niveaux Master et Doctorat des cursus intégrés de très grande qualité académique, proposés par des consortia d'établissements d'enseignement supérieur issus d'au moins trois pays européens, et possiblement de pays tiers. Il  donne droit à des bourses d'études, d'enseignement et de recherche.

Consortium d’établissements en charge du Master

Le consortium en charge du Master NANOMED est composé de 4 Universités européennes : l'Université Paris Descartes, France, coordinatrice, l'Université de Patras, Grèce, l'Université de Pavie, Italie et l'Université d’Angers (Prof. Marie-Claire Venier, Dr. Emilie Roger, laboratoire de Micro et Nanomédecines Biomimétiques, INSERM U1066).

Déjà titulaires de la charte Erasmus+ pour l’enseignement supérieur (leur permettant l'échange d'étudiants et la reconnaissance mutuelle des formations), ces 4 Universités pourront délivrer des diplômes conjoints aux candidats validant le Master.

Les autorités européennes ont reconnu la qualité et l’expertise des équipes coordinatrices qui sont issues de la Pharmacie et plus particulièrement de la Pharmacie galénique ou Pharmacotechnie, et ont une longue expérience de recherche en Nanomédecine au niveau national et international.

Des experts d’autres disciplines, de différents pays et horizons (académiques et industriels) participent à cette formation pour apporter les connaissances complémentaires nécessaires à la conception de nanomédicaments. Ce Master conjoint européen en Nanomédecine a pour but d’attirer des étudiants à haut potentiel venant du monde entier et de leur fournir une formation d’excellence visant à en faire les futurs leaders de l’innovation et du développement des Nanotechnologies pour la délivrance de principes actifs.

Ainsi, la dotation européenne obtenue permettra de proposer dès la rentrée de septembre 2017, 12 bourses (dont 75% dédiées à des étudiants non européens) à des candidats titulaires d'un niveau Licence ou équivalent en biologie ou chimie, ou issus de pharmacie ou de médecine.

Programme du Master

Le programme de ce Master s’étend sur 24 mois et se déroule entre les 4 universités partenaires. Le premier semestre constitue le socle commun, combinant une solide formation théorique et pratique en formulation des médicaments. Le deuxième semestre permettra d’aborder les bases de la Nanomédecine (formation théorique et pratique) associée à un stage d’initiation à la formulation de 3 mois. Au troisième semestre les étudiants pourront choisir de se spécialiser dans un domaine des Nanomédecines (« Production et applications des nanoparticules » ou « Stratégies de développement des Nanomédecines pour l’application clinique »). Le semestre final sera dédié à la réalisation d’un stage d’application de 6 mois dans le domaine de la Nanomédecine dans des laboratoires de recherche académique ou industriel.

Considérant la pluridisciplinarité indispensable à l’élaboration des Nanomédicaments, ce Master vise entre autres à développer les compétences des étudiants dans divers domaines (chimie, physico-chimie, biologie, ...), mais aussi leur curiosité et leur aptitude à échanger avec des chercheurs venant d’autres formations, et cela afin de les préparer à leur futur environnement de travail. Pour atteindre ces objectifs, le Master est enseigné en anglais et intègre dans sa formation de nombreuses activités faisant appel à des compétences transversales : recherche documentaire, exercices développant l’esprit de synthèse et la communication à l’oral, organisation d’un workshop, participation à une école d’été…