Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Iasi - Université Angers

Iasi

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Coopération renforcée entre l’ISTIA et Iasi

Gheorghe Livint

Gheorghe Livint, professeur à la Faculté d’ingénierie électrique, énergétique et informatique appliquée de l’Université technique d’Iasi en Roumanie était en visite le 7 juin à l’Université d’Angers. L’objet de sa venue ? La consolidation du partenariat entre les deux établissements et l’élargissement des échanges d’étudiants.

Une coopération ancrée dans le temps

Les relations entre le LISA à l’ISTIA et la Faculté d’ingénierie électrique, énergétique et informatique appliquée d’Iasi ne datent pas d’hier. Elles ont débuté dès les années 1990 grâce au programme européen TEMPUS soutenant la modernisation des systèmes d’enseignement des pays partenaires des Balkans occidentaux, de l’Europe orientale, de l’Asie centrale et de la Méditerranée. Iasi est une ville stratégique pour l’Université d’Angers : elle  entretient des collaborations avec 3 des 5 universités de la ville.

Les enseignants du laboratoire LISA, dont Jean-Louis Ferrier se sont rendus également à Iasi plusieurs fois depuis 1992. Entre 1992 et 1994, plus de cinquante professeurs et étudiants de la faculté roumaine ont effectué des stages de recherche au sein du laboratoire angevin. Gheorghe Livint est venu en outre à plusieurs reprises au sein de l’Université d’Angers comme professeur-invité.

Des échanges plus nombreux

La coopération est pérenne et active, pourtant l’ISTIA et l’Université technique Gheorghe Asachi voudraient aller encore plus loin. La visite de Gheorghe Livint à Angers a permis d’analyser les opportunités de collaboration dans le cadre d’Erasmus et du doctorat.

Il a d’ores et déjà été décidé que les doctorants roumains pourraient réaliser leur stage à l’étranger de 6 mois au LISA (ils bénéficieront d’une bourse). En parallèle, des cotutelles de thèse devraient progressivement se mettre en place. Les étudiants de master 2 d’Iasi auront quant à eux la possibilité d’effectuer un semestre à l’Université d’Angers, en bénéficiant ainsi du double-diplôme. Du côté de l’ISTIA, ses étudiants auront l’opportunité d’effectuer un stage de 3 mois en Roumanie.

Thérèse Rosset