Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Gastronomie Chine - Université Angers

Campus de la Gastronomie, vins et spiritueux d’Angers

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Coopération avec la Chine dans le domaine du vin et de la gastronomie

La délégation angevine sur un marché

Une délégation associant la ville d’Angers, Angers Loire Métropole, l’Institut Confucius des Pays de la Loire, l’Université d’Angers, l’École supérieure d’agriculture et la Chambre de commerce et d’industrie de Maine-et-Loire s’est déplacée à Yantai puis Pékin du 24 mai au 1er juin 2018. Parmi les objectifs : promouvoir le nouveau campus de la Gastronomie, vins et spiritueux d’Angers, et envisager des coopérations dans ce domaine.

Yantai est une ville chinoise de la région du Shandong située sur la côte est de la Chine, au sud de Pékin, faisant face à la Corée. Yantai est jumelée avec Angers depuis novembre 2006 et est particulièrement connue pour sa gastronomie. Avec plus de 15 000 hectares de vignes, elle est la capitale chinoise du vin, assurant près de la moitié de la production. La province du Shandong, lieu de naissance de Confucius, est en outre jumelée avec la région des Pays de la Loire.

Plusieurs universités sont présentes à Yantai. L’Université d’Angers coopère notamment avec l’Université de Ludong qui compte 23 000 étudiants en premier et second cycles.

Depuis 5 ans, l’UA accueille chaque année entre 7 et 11 étudiants de Ludong qui s’inscrivent pour l’essentiel à la Faculté de lettres, langues et sciences humaines, à la Faculté de droit, d’économie et de gestion, à l’UFR Esthua, ou au Celfe pour l’apprentissage du français.

Formation, recherche, événementiel

La mission à Yantai visait plusieurs objectifs liés à la création du campus de la Gastronomie, vins et spiritueux d’Angers. Le projet de campus angevin vise à développer une offre de formation, de recherche et d’événementiel dans le domaine de la gastronomie.

La délégation angevine a été accueillie à l’institut d’œnologie de l’Université de Ludong
La délégation angevine de 11 membres a été accueillie à l’institut d’œnologie de l’Université de Ludong, par le vice-président, Kang Shiyong. « L’idée était de présenter à notre partenaire le projet de campus porté conjointement par l’UA, l’ESA et la CCI, explique Françoise Grolleau, vice-présidente International de l’UA. Plusieurs propositions ont été faites pour associer l’Université de Ludong, par exemple via son institut d’œnologie, son institut des sciences de la vie, des langues étrangères… Il est aussi envisagé de créer des masters class ou une summerschool. Des initiatives à mettre en perspective avec la création diplôme universitaire ou d’un double diplôme en œnologie, viticulture, cuisine et gastronomie. La mise en place d’un institut conjoint pourrait être un objectif à plus ou moins long terme ».

Françoise Grolleau et Yu Long ont été chargés de définir les modalités de coopération
Le binôme Françoise Grolleau et Yu Long, directeur adjoint au bureau des échanges internationaux et de la coopération, a été chargé de définir les modalités de coopération, de faciliter les échanges d’informations et la promotion des initiatives. Le projet bénéficie d’un fort soutien d’Angers Loire Métropole.

L'appui de l'Institut Confucius

L’Institut Confucius est un atout dans ce projet. Partenaire principal, il a été la cheville ouvrière pour l’organisation de toutes les visites, y compris pour la rencontre avec les représentants du siège à Pékin de l’Institut Confucius, le Hanban. Le Hanban est un opérateur placé sous la tutelle du ministère chinois de l'Éducation. Son rôle est de favoriser l'enseignement de la langue chinoise dans le monde, sa promotion et sa diffusion. Le Hanban finance en partie l’Institut Confucius des Pays de la Loire. « Son directeur général adjoint, Monsieur Ma Jianfei nous a confirmé son intérêt, indique Françoise Grolleau. Et il nous a assurés de son appui pour la réalisation des actions communes entre Angers et Yantai dans le domaine des vins et de la gastronomie ».

*
*
*

L'UA et la Chine

L’Université d'Angers compte aujourd’hui 14 accords de coopération avec des partenaires académiques chinois. Depuis 3 ans, un étudiant d’échanges sur deux est chinois. Le nombre d’étudiants chinois accueillis dans le cadre d’échange a triplé en 5 ans et il a augmenté de 33% sur les 3 dernières années. Pour les trois-quarts, ces étudiant·e·s sont inscrits à l’UFR Esthua, Tourisme et culture.

La mobilité sortante des étudiants angevins vers la Chine (en stage ou en études) est elle aussi en très nette progression : elle a doublé en 3 ans.

« Cela confirme que la Chine est un pays phare dans la stratégie de coopération de l’Université d’Angers avec l’étranger », souligne Françoise Grolleau, vice-présidente International de l’UA.

Les membres de la délégation

  • Benoit Pilet, élu Ville d’Angers
  • Michel Baslé, élu Ville d’Angers
  • Ganael Guiter, Ville d’Angers
  • Anne-Sophie Le Marchand, Angers Loire Métropole
  • Sylvain Dourneau, CCI
  • Raphael Courant, élu CCI
  • Françoise Grolleau, VP UA
  • Benjamin Taunay, UA
  • Olivier Etcheverria, UA
  • Cecile Coulon-Leroy, ESA
  • Di Wang, Institut Confucius des Pays de la Loire