Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Accueil des étudiants étrangers - Université Angers

Rentrée 2016

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Étudiants étrangers : l’UA soigne ses hôtes

Un des neuf tuteurs de l'UA recrutés pour l'accueil des étudiants internationaux

Le 29 août, les étudiants venant dans le cadre d'accords internationaux sont arrivés à Angers. Pour faciliter leur intégration dans la ville et dans la vie étudiante, l'UA a déployé, comme chaque année, un dispositif spécial d'accueil tout au long de la semaine.

Assis à une table, Flavio, Moritz et Matteo rient autour d’un verre de jus de fruit et quelques bonbons chocolatés. Il y a 24 heures, les trois garçons ne se connaissaient pas. Le premier est Brésilien, le deuxième Allemand, le troisième vient d'Italie. Les échanges ont lieu en français qui sera leur langue quotidienne au cours des prochains mois. Des mots, une grammaire que Flavio, affublé d’un tee-shirt « Cotê d’Azur » [sic], ne connaissait pas il y a 5 mois. « J’ai suivi un stage intensif », explique celui qui s’apprête à passer un an à l’Istia, délaissant temporairement ses cours à l’Universidade Estadual de Campinas (Unicamp), l'un des 400 partenaires internationaux de l'UA (voir la carte des accords).

Comme ses deux voisins de tablée, qui suivront des formations en économie et en droit dans le cadre du programme Erasmus, l’objectif de ce séjour est « d’améliorer mon français, découvrir une autre culture, échanger avec d’autres étudiants, français ou d’ailleurs ».

« Bienvenue ! »

Flavio et une soixantaine d’étudiants internationaux se sont retrouvés mardi à la cafétéria de la Faculté des lettres, langues et sciences humaines pour une cérémonie d’accueil, en présence notamment de John Webb, qui fut longtemps vice-président de l'UA en charge des relations internationales, ou de Julien Kilanga, directeur pédagogique du Celfe, le Centre de langue française pour les étrangers.

« Bienvenue à l’Université d'Angers !, leur a lancé dans la langue de Molière Sabine Mallet, vice-présidente de la Commission de la formation et de la vie universitaire. Merci d’avoir choisi notre université. Nous espérons que vous y tisserez des liens, que vous vous sentirez heureux, et que ces relations entre vous, ou avec notre université, dureront de nombreuses années ». La vice-présidente de l'UA compte sur eux pour qu'ils deviennent des ambassadeurs de l'établissement à l'étranger.

Qu'ils viennent pour l'année ou un semestre, 336 étudiants, issus de 94 universités, sont attendus sur les bancs de l'UA en cette rentrée, grâce aux différents accords internationaux (Erasmus+, Isep, accords bilatéraux…). Parmi les pays les plus représentés : la Chine (100 étudiants), le Maroc (36), l'Espagne (24), l'Allemagne, l'Italie, la Russie, la Grèce, la Pologne, la Roumanie, ou le Brésil…

Un accompagnement par des pairs

Pour faciliter leur arrivée, une équipe de neuf tuteurs internationaux a été déployée, intervenant à diverses étapes (gare, campus...). Dès la descente du train, deux tuteurs, Bénédicte et Roberto étaient présents. Munis d’un panneau afin d'aiguiller les nouveaux arrivants, ils leur ont expliqué leur rôle, indiqué les événements à venir, et les ont guidés vers le taxi qui les a déposés dans l'une des résidences universitaires.

Bénédicte et Roberto ont bénéficié du programme d'échanges européen, mais n'ont pas connu pareil accueil. « On peut avoir plus d’empathie que ceux qui ne sont pas partis », estime Bénédicte, étudiante en master à l'Esthua. Avec Roberto, ils tentent de réconforter ces étudiants qui découvrent une autre culture. « Ce n'est pas anodin d'arriver dans un nouveau pays », insiste le tuteur d'origine italienne, actuellement en master de psychologie à l'UA.

Christian, un Allemand venant effectuer une licence 3 en tourisme à Angers, n'est pas vraiment effrayé. Il semble tout de même apprécier la compagnie des tuteurs, et leur confie gaiement les raisons de sa venue : la langue , la « jolie vie française » et … « le fromage ».

Découverte des campus et de l’Anjou

L'accompagnement mis en place s'est prolongé toute la première semaine. Diverses réunions et conférences ont été proposées aux arrivants, sur les mœurs locales ou le fonctionnement d'une université française. Une visite des campus et de la ville étaient également au programme. Le 24 septembre, ils sont conviés à partir en escapade pour une découverte de l'Anjou.

Article rédigé par : Lou Engrand

*
*
*

En images

Roberto et Bénédicte ont accueilli Christian (à gauche) et de nombreux autres étudiants à la gare lundi
Mardi, Sabine Mallet, vice-présidente de l'UA a souhaité la bienvenue aux étudiants
Plus de 60 étaient présents à la cérémonie d'accueil
Les arrivants ne sont pas encore totalement familiarisés avec leur nouvel environnement
Partir étudier à l'étranger, c'est l'occasion de faire de nouvelles rencontres

L'info en +

Les étudiants internationaux venant à l'Université d'Angers hors programme ne sont pas abandonnés. Depuis 2011, l'UA a mis en place un guichet unique qui facilite leurs démarches administratives (inscription, titre de séjour, logement, santé...). Ce guichet est aujourd'hui intégré au dispositif plus global Info campus.