fr | en

Séparés par des virgules

Le Campus de la gastronomie est né

L’UA, la CCI et l’ESA ont uni leurs forces pour créer un Campus de la gastronomie unique en France. Il regroupe 36 formations, du CAP au doctorat, couvrant toute la chaîne de valeur, de la production à la valorisation, en passant par la transformation.

Le Campus de la gastronomie s’appuie sur les formations actuellement dispensées par les trois partenaires du projet : la Chambre de commerce et d’industrie de Maine-et-Loire (CCI), qui forme des apprentis et des professionnels aux métiers de l’hôtellerie-restauration, l’École supérieure d’agricultures (ESA) avec sa palette de diplômes tournés vers les productions animales, végétales ou viticoles, et l’Université d’Angers qui, à travers son UFR Esthua, Tourisme et culture, forme des étudiants aux métiers de la gastronomie et de la valorisation touristique.

« Ce n’est pas une création ex nihilo, mais Les partenaires se sont retrouvés à l'UA le 7 novembre pour le lancement officiel
Les partenaires se sont retrouvés à l'UA le 7 novembre pour le lancement officiel
un rapprochement de formations, explique Pierre Denizet, président d’Angers TourismLab qui, fidèle à sa raison d’être, a encouragé cette alliance entre les acteurs angevins. Au cœur du projet, il y a la volonté de défendre une gastronomie porteuse de sens, simple, savoureuse et saine ».

« L’idée est de s’appuyer sur la complémentarité de nos établissements pour faire rayonner le territoire et son savoir-faire en la matière, a complété le président de l’UA, Christian Roblédo, lors du lancement officiel, le 7 novembre 2018. Le nouveau Campus pourra aussi compter sur le Campus du végétal et ses connaissances en matière d’arboriculture, de viticulture et de productions légumières ».

Parcours à la carte

En tout, 36 formations sont proposées dans le domaine des productions agricoles et viticoles, de la restauration et des arts de la table, et du management. Des formations professionnelles, comme le CAP Cuisine ou le Bac Pro Commercialisation et service en restauration. Cinq BTS aussi, deux licences dont la licence Cuisine et gastronomie proposée conjointement par la CCI et l’UA, sept licences professionnelles, six masters à l’instar de la formation sur l’Organisation de la restauration dispensée par l’Esthua ou du master Négociateur trilingue en commerce international appliqué au domaine du vin qu’a mis en place la Faculté de lettres, langues et sciences humaines.

Dès l’année 2019-2020, trois autres formations viendront d’ajouter à celles existantes (qui réunissent déjà 1500 jeunes). Une licence Food and beverage, qui vise à former de futurs directeurs de restaurant sera créée, ainsi qu’un parcours de formation continue Entrepreneuriat et gastronomie, et des écoles d'été (summer schools) à destination des étudiants et professionnels étrangers.

À travers « cet éventail de formations, chaque étudiant pourra construire son propre parcours », a indiqué Fabrice Cesbron, vice-président de la CCI. Les passerelles entre les établissements et leurs formations seront facilitées.

Synergie

Pour « bâtir » ce campus sans mur, les trois partenaires ont choisi de créer une association, qui permettra une meilleure synergie entre les acteurs. « Nous avons à présent une vitrine en commun, résume Pierre Gantier, directeur de l’ESA. Elle présente ce que nous savons faire aujourd’hui et que nous ferons encore mieux demain ».

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

« Devenir un pôle de référence »

« L’Esthua, Tourisme et culture est le premier pôle européen de formations supérieures aux métiers du tourisme, avec plus de 3000 étudiants dont 30% d’internationaux, rappelle le président de l’UA, Christian Roblédo. C’est à ce titre que nous sommes partie prenante de ce projet. Nous proposons des formations diplômantes de bac + 2 à bac + 8. Une formation académique et professionnalisante que nous mettons au service du tout nouveau Campus de la gastronomie. Cette alliance des forces fait sens et dessine une ambition assumée : devenir un pôle de référence en France et à l’international ».

Scroll