Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Formations

Nicolas Mundschau - Université Angers

Nicolas Mundschau

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Responsable de Gestion des Ressources Humaines et Projets chez E.ON en France, 31 ans


Son métier en quelques mots : « varié, humain, international »

« J'ai choisi le Master de management international des ressources humaines (MIRH) de l'Université d'Angers, car il offre une réelle orientation internationale. Il m’a permis à la fois d’acquérir la technicité nécessaire à la gestion des ressources humaines transfrontalière (par exemple en droit des contrats internationaux ou en mobilité internationale) et d’élargir ma perception des enjeux RH français en comparant les approches et expériences d’autres pays (par exemple pour les relations sociales ou le recrutement).

J'ai réalisé mon stage de fin d'étude de 6 mois au siège de Siemens en France, puis une de ses filiales m'a embauché comme Responsable de la Mobilité Internationale. Mon poste consistait à accompagner les salariés de l'entreprise qui partent travailler à l'étranger ou en viennent. J'adaptais leur contrat de travail, leur rémunération, leur couverture santé/prévoyance, apportais le support nécessaire à leur bonne installation et à celle de leur famille dans leur nouveau cadre de vie (formation, démarches liées au déménagement et à la recherche de logement, etc.)

Toujours au sein de Siemens, j'ai ensuite suivi un « trainee program » de 2 ans qui m’a permis d’acquérir une vision élargie du fonctionnement d’un grand groupe international en m’exposant au travers de quatre missions à différents niveaux de l’organisation (filiale française, branche internationale, siège mondial), à différents métiers (contrôle de gestion, rémunération et avantages sociaux, recrutement) et cultures (France, Allemagne, pays tiers).

Puis je suis rentré à Paris en tant que Responsable des Relations Sociales et des Projets RH. Ce poste impliquait notamment de négocier avec les représentants syndicaux afin de trouver des points d'accord sur les salaires, les avantages sociaux, le temps de travail, etc. Travail passionnant, mais pas toujours simple !

J'ai ensuite quitté Siemens pour rejoindre le groupe E.ON (énergéticien allemand) en 2009, au moment où l'entreprise venait de racheter des moyens de production en France. Embauché comme Responsable de la Gestion des Ressources Humaines et Projets, je suis l'interlocuteur privilégié de 250 ingénieurs et cadres et du personnel du siège d'E.ON en France. De plus, je prends une part active à l'harmonisation des pratiques RH au sein des différentes entités légales du groupe en France et lors du déploiement des processus internationaux du groupe. Mes fonctions nécessitent à la fois une expertise technique et des qualités humaines afin d'analyser la situation selon les principes du droit social ou de la rémunération, de proposer des solutions, puis d'emporter l'adhésion lors de leur mise en place. J'aime mon travail car je ne suis jamais confronté à deux situations identiques. Ma formation à l'Université d'Angers m'a vraiment préparé à travailler dans une structure à dimension internationale ».

*
*
*