Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Rechercher

Licence Histoire - Université Angers

Licence Histoire

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail

    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Domaine : Sciences humaines et sociales
Discipline : Histoire
Code FAP :

Présentation

Durée :
3 ans
Taux de réussite :
56% en L1, 69% en L2, 74% en L3 (2015-2016)
Type de diplôme :

Licence LMD

Présentation

Le département d’Histoire de l’Université d’Angers permet de mener des études d’Histoire de la sortie du lycée jusqu’à la thèse de doctorat. Il offre donc la totalité des diplômes nationaux et prépare aux métiers de l’enseignement, mais également à ceux des archives, des bibliothèques et de la documentation. La formation disciplinaire, dont le volume augmente sur les trois années de licence (d’environ 50 % à plus de 80 % des enseignements), repose sur un horaire équilibré entre les quatre grandes périodes historiques.
Le choix d’une mineure en L1-L2 permet de compléter la formation en vue d’un projet professionnel précis (par ex., une mineure en géographie lorsqu’on envisage de devenir professeur d’histoire-géographie) ou de conserver une ouverture disciplinaire facilitant une réorientation. Des enseignements transversaux (méthodologie du travail universitaire, expression écrite et orale, informatique, langue vivante) fournissent des compétences pour cette licence comme pour d’autres parcours. La découverte des métiers liés à l’histoire
se fait progressivement sur les trois années : PPPE, UEP, puis ECP, avec un stage à effectuer en L2 ou L3.
Enfin, des unités d’enseignement libre (UEL) permettent de découvrir un large choix de savoirs universitaires et professionnels, ou d’activités y compris sportives, artistiques, associatives.

 

  • Enseignements sont essentiellement assurés par des enseignants-chercheurs qualifiés et recrutés par concours
  • Possibilité de double licence droit-histoire, lettres-histoire. Des parcours ouvrant de bonnes perspectives pour les concours des IEP et des écoles de journalisme. A chaque fois, les étudiants cumulent les enseignements fondamentaux des 2 disciplines, mais ne pratiquent les enseignements transversaux et optionnels que dans l’une des deux. Le recrutement est sélectif sur dossier
  • Système majeures/mineures, permettant une éventuelle réorientation à chaque semestre
  • Relations internationales : la possibilité d’un semestre à l’étranger auprès d’un large choix d’universités partenaires en Europe ou en Amérique, dans le cadre des échanges Erasmus ou de conventions particulières
Objectifs
  • Donner aux étudiants une large et solide culture historique. Construire un cursus à dominante historique, donnant les meilleures bases possibles pour intégrer une formation en master
  • Former les étudiants à la réflexion personnelle et à la rigueur intellectuelle en leur faisant découvrir l’intérêt des études historiques, tout en leur offrant des ouvertures sur les autres disciplines, afin qu’ils puissent choisir leur orientation en connaissance de cause, participer eux-mêmes à la construction de leur projet professionnel, et suivre un parcours individualisé en fonction de leurs goûts et leurs objectifs
  • Transmettre les acquis méthodologiques propres aux études en histoire
Public cible

Les études d’histoire sont accessibles à tous les bacheliers ou détenteurs d’un DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) ; il est cependant souhaitable pour y réussir d’avoir un certain goût pour l’histoire, une grande curiosité intellectuelle sur les sujets les plus divers (passés et présents). Il faut aussi être capable - et avoir envie - de lire beaucoup, sur des livres ou des écrans.

Passerelles et ré-orientation

Il existe plusieurs dispositifs visant à faciliter la transition entre le lycée et l’enseignement supérieur : chaque étudiant.e de L1 bénéficie d’un suivi individualisé assuré par un.e enseignant.e-référent.e. D’autre part, les conseils méthodologiques sont présents tout au long de la première année à travers les cours de MTU/MTD (méthodologie du travail universitaire/ méthodologie du travail disciplinaire). Par ailleurs, une consolidation des acquis en langue française est proposée dans le cadre du cours d’« expression écrite et orale ».
Enfin, depuis la rentrée 2016, le Dispositif d’Accompagnement à la Réussite des Étudiants (D.A.R.E.) propose un soutien destiné spécifiquement aux boursiers ainsi qu’aux étudiants issus de baccalauréats technologiques et professionnels.

Programme

Organisation de la formation

Et après

Poursuite d'études
  • Licence professionnelle Archives, médiation et patrimoine
  • Trois Masters Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) : enseignement primaire (MEEF EPD) ; enseignement secondaire en histoire-géographie (MEEF Histoire-Géographie) ; professeur-documentaliste dans l’enseignement secondaire (MEEF Documentation)
  • Master « Histoire, civilisation, patrimoine » (parcours : Pratiques de la recherche historique) ; Master Archives ; Master Sciences de l’information et bibliothèques
Insertion professionnelle
  • Enseignement primaire et secondaire
  • Métiers de la documentation et des bibliothèques
  • Métiers des archives
  • Métiers du patrimoine et de la médiation historique
  • Concours administratifs, journalisme 
  • Recherche

Contact

Responsables de la formation

Sarrazin Veronique
veronique.sarrazin @ univ-angers.fr

Contacts

Monique Charrier (Campus de Cholet)
Tél. : 02 44 68 81 73
monique.charrier @ univ-angers.fr

Mottier Nathalie
nathalie.charbonnier @ univ-angers.fr

En savoir +

PROGRAMMES 2017-2018 :

Licence 1

Licence 2

Licence 3