Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

VAE à distance - Université Angers

Validation des acquis de l'expérience

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

VAE : une première validation à distance

Vincent Wiemann et le consul général de France à La Nouvelle-Orléans

La Validation des acquis de l’expérience (VAE) permet de valoriser par un diplôme les compétences issues d’une expérience professionnelle. La Direction de la formation continue de l’Université d’Angers propose d’effectuer les démarches à distance. Une innovation dont a bénéficié Vincent Wiemann.

Installé en Louisiane, Vincent Wiemann n’a pas eu à parcourir les 7 500 km qui le séparent d’Angers pour obtenir son diplôme. Le 25 avril 2017, l’enseignant de français s’est rendu au Consulat général de France à La Nouvelle-Orléans. Grâce à un système de visioconférence, il a soutenu avec succès son dossier de Validation des acquis de l’expérience devant un jury angevin. Une première.

« Fort d'une expérience de dix années dans l'enseignement des langues en Angleterre et aux États-Unis, l'aventure VAE a été pour moi une reconnaissance officielle de mon engagement professionnel. À travers cette démarche, j'ai pu obtenir un master 2 en Didactique des langues, parcours Diffusion du français en pays anglophones / PGCE », se félicite Vincent Wiemann.

Accompagnement

Les premiers contacts remontent à 2015. Vincent Wiemann a choisi l’UA pour sa capacité à accompagner les candidats à distance. « La démarche de réflexion qu’exige la rédaction du dossier VAE  m’a amené à me poser de nombreuses questions sur l'enseignement des langues et elle m’a obligé à me confronter à la réalité du métier d'enseignant sous toutes ses facettes. Le travail d’analyse de ma pratique a exigé de nombreux mois, mais ce temps était nécessaire pour capitaliser mes acquis, approfondir des champs de connaissances et tirer les leçons de l’expérience ».

Tout au long de cette aventure, Vincent Wiemann, 32 ans, a été suivi par la Direction de la formation continue de l’UA. « Je profite de cette occasion pour remercier mon accompagnatrice puisque sans son aide je n’aurais pas pu réussir. Malgré les 7 heures de décalage horaire, nos échanges téléphoniques ont toujours été efficaces et constructifs. Je remercie également les membres du jury d'avoir pris le temps de lire mon livret ainsi que de m'avoir écouté attentivement le jour de ma soutenance. Bien que je ressorte beaucoup plus fort de cette expérience, mon apprentissage ne s'arrête pas là. Les nouvelles compétences acquises lors de la VAE m'aideront à réussir dans mes futurs défis professionnels ».

*
*
*