Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

DU communication interculturelle - Université Angers

DU communication interculturelle

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Se former pour comprendre et s'adapter aux différences

Vincent Loiseau et Chadia Arab

Dès janvier 2014, la Faculté des lettres, langues et sciences humaines et la Direction de la formation continue de l'UA proposeront aux professionnels et aux demandeurs d'emploi un diplôme d'université innovant en "communication interculturelle".

Chaque culture a ses propres normes. Difficile, souvent, de comprendre voire même de saisir les différences d'un groupe culturel qui nous est étranger. Les problèmes de communication et de compréhension ne sont pas seulement liés au simple fait de parler une autre langue. La manière de penser, d’agir et d’entretenir des relations peuvent également être source de méconnaissance. C'est particulièrement dans le domaine professionnel que ces lacunes peuvent être dommageables. Un salarié ayant un public étranger - ou d'origine étrangère - a tout intérêt à être doué en "relations interculturelles". Pour autant, la notion reste inconnue pour la plupart des personnes concernées. D'où la nécessité de les former.

Alterner le théorique et la pratique

La Faculté des lettres et la Direction de la formation continue de l'UA ont décidé de remettre en place, dès janvier prochain, son diplôme d'université (DU) de "communication interculturelle". Et de proposer une formule innovante. "Peu de choses existent dans le domaine de l'interculturel, note Chadia Arab, responsable pédagogique et chargée de recherche CNRS au sein du laboratoire Espaces et Sociétés. Il est pourtant essentiel d'essayer de comprendre le monde dans lequel on évolue, d'appréhender les interaction au sein de notre société. Nous avons donc décidé de traiter l'interculturel de manière novatrice". Plusieurs modules de formation seront ainsi proposés en alternant théorie et pratique : connaissances des concepts-clés, témoignages de professionnels, études de cas et jeux de rôle (lire ci-contre).

S'exprimer par l'écriture

Afin de comprendre, analyser et maîtriser les codes culturels qui régissent nos sociétés, plusieurs professionnels dirigeront les groupes de travail tels que des sociologues, des médecins, des comédiens ou... un professeur de Slam! Auteur de textes depuis 15 ans et passionné de la langue française, Kwal proposera ainsi aux stagiaires de participer à ses ateliers d'écriture. "Ces travaux seront l'occasion de s'exprimer sur un thème commun et de trouver l'angle d'attaque qui nous révèle, qui parle de nous ou de ce que l'on pense, précise Vincent Loiseau, alias Kwal. Écrire est une façon de libérer des choses dont on ne s'imagine même pas avoir en soi". Parallèlement, le stage s'accompagnera d'une mise en pratique par un théâtre forum mettant en scène des situations de gestions de malentendus interculturels. Une manière ludique et pratique d'apprendre à gérer d'éventuels conflits.

Baptiste CROCHET
baptiste.crochet @ univ-angers.fr

*
*
*

Les modules

Sept modules sont proposés.

  1. Migrations, territoires et sociétés : du 22 au 24 janvier 2014
  2. Cultures et identités : du 19 au 21 février 2014
  3. Discriminations : concepts, enjeux et impacts : du 16 au 18 avril 2014
  4. Communication interculturelle : du 24 au 27 juin 2014
  5. Approche culturelle de la santé : du 24 au 26 septembre 2014
  6. La diversité au cœur du management : du 15 au 17 octobre 2014
  7. Méthodologie : 27, 28 mars et 23 septembre 2014