Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

DU Accompagnement à la parentalité - Université Angers

DU Accompagnement à la parentalité

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Un diplôme universitaire unique en France

Emmanuel Gratton

Depuis janvier 2016, 28 personnes suivent la formation menant au diplôme « Accompagnement à la parentalité » délivré par l'Université d'Angers. C'est l'une des premières actions à se concrétiser dans le cadre du programme régional EnJeu[x], dédié à l'enfance et à la jeunesse.

Comment élever un enfant ? En faisant confiance à son « instinct », en suivant, en refusant, en adaptant son propre modèle parental ? En écoutant l'avis des professionnels du monde médico-social, en feuillant les pages de tel hebdomadaire ou livre « spécialisé » ? À quel saint se vouer, devant tant d'avis, d'injonctions parfois paradoxales ? D'autant que les enfants ont changé, dit-on. Il y a parfois de quoi se sentir déboussolé, un peu perdu, dépassé...

Pour aider les parents à reprendre confiance en eux, la France s'est dotée, suite à la conférence sur la famille de 1998, de Réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP). Ils fédèrent dans chaque département des associations et structures publiques qui proposent des actions de natures variées mais reposant sur un même principe : « Les parents se rencontrent dans différents lieux (centres sociaux, écoles, crèches, ludothèques, salles municipales…) et autour d’activités (groupe de parole, conférence-débat, activités parents/enfants…), avec ou sans l’appui de professionnels, pour renforcer par le dialogue et l’échange leur capacité à exercer pleinement leur responsabilité parentale », rappelle le ministère des Affaires sociales.

« Les professionnels qui interviennent ne sont pas là pour fournir aux parents une solution clé en main, précise Emmanuel Gratton, psychologue clinicien et sociologue à l'Université d'Angers. Les professionnels sont là pour écouter, encourager, permettre la parentalité. Cela induit des pratiques plus horizontales, pas un conseil venu d'en-haut, mais une écoute active et un soutien pour que les personnes concernées construisent leur propre parentalité ».

Formation théorique et pratique

Le 4 février 2016, Didier Boisson, doyen de la Faculté des Lettres, langues et sciences humaines, et Emmanuel Gratton, responsable du DU, ont officiellement remis les diplômes à la première promotion
Jouer les facilitateurs s'apprend. Jusqu'à récemment, aucun diplôme universitaire (DU) ne permettait d'acquérir ces compétences en France. Ce n'est plus vrai. En janvier 2015, la première promotion du DU Accompagnement à la parentalité a fait sa rentrée à l'UA, avec 13 inscrits, professionnels ou futurs professionnels travaillant au contact des parents : des psychologues en activité ou en formation, un éducateur de jeunes enfants, une orthophoniste, une sage-femme, une puéricultrice, des personnes chargées d'actions ou de coordination d'actions d'accompagnement à la parentalité... En janvier 2016, pour la deuxième promotion, ils étaient plus du double (28). 

Leur formation, divisée en huit modules, va s'étaler sur un an, à raison de trois jours par mois. Les quatre modules théoriques ont été abordés avant l'été (les processus en jeu dans la parentalité, l'évolution des relations parents-enfants, la problématique des conflits conjugaux, du handicap...). La seconde partie du programme est consacrée à l'analyse de pratiques (l'intervention auprès de familles recomposées, de parents en difficultés sociales ou psychiques...).

En parallèle d'un stage de 21 heures, les apprenants construiront, avec l'aide des intervenants universitaires et professionnels, un projet concret, « celui qu'ils souhaitent mettre en œuvre juste après leur formation », explique Emmanuel Gratton, responsable pédagogique du DU.

Il est possible de suivre la formation complète
ou uniquement une partie des modules.

Les personnes intéressées par le DU complet ont jusqu'au 30 novembre 2016
pour candidater (début de de la prochaine session en janvier 2017)

En savoir plus sur le programme


*
*
*

"Cette formation m'a beaucoup apporté"

Marion, 38 ans, est l'une des premières diplômées du DU Accompagnement à la parentalité. Une formation qu'elle ne regrette pas d'avoir suivie, bien au contraire :

« Après 15 ans de terrain, j'avais besoin de prendre du recul, de réfléchir à la notion  d'accompagnement, de partager avec d'autres professionnels, et de retrouver l'envie d’impulser de nouveaux projets pour mon territoire. Et l'expérience du DU m'a apporté tout cela. À la puissance mille, même, je dois dire. Cela a été un norme enrichissement professionnel. J'ai découvert plein de structures, de nouvelles façons de travailler. Plein de portes se sont ouvertes. Il me reste maintenant à les explorer ».

Le programme EnJeu[x]

Initié par des laboratoires de sciences humaines, le programme pluridisciplinaire EnJeu[x], dédié à l'enfance et à la jeunesse,EnJeu[x] rassemble 17 structures de recherches d'Angers, de Nantes et du Mans, aux compétences variées, de l'ingénierie à la pédiatrie, en passant par les sciences de l’éducation et la nutrition. Soit 130 enseignants-chercheurs. Cinq axes scientifiques ont été définis, avec des projets dans chacun des domaines : développement, éducation, apprentissage ;  filiations, familles ; cultures, imaginaires, médiation ; droits et citoyenneté ; santé publique.

Le programme, qui associe également le cluster, Nova Child, réseau d'entreprises centré sur l'innovation des produits destinés aux enfants, « doit déboucher d'ici 2020 sur des innovations sociétales importantes pour la jeunesse et des applications », explique le professeur d’histoire Yves Denéchère, qui pilote le projet.

Suivre l'actualité d'EnJeu[x]