Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Entrepreneuriales 2014 - Université Angers

Entrepreneuriales 2014

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Entrepreneuriales : des étudiants angevins primés

Les lauréats du prix Les Entrepreneuriales

Deux projets de création d'entreprise, portés notamment par des étudiants de l'ISSBA, ont remporté un prix lors de la finale régionale du concours Les Entrepreneuriales.

Jeudi 27 mars 2014, à Nantes, 255 étudiants des Pays-de-la-Loire, répartis en 55 équipes, ont présenté « leur » entreprise à un jury de professionnels. Des sociétés fictives. Pour l'instant.

Pendant 5 mois, chacune des équipes pluridisciplinaires, mêlant des étudiants de formations et d'établissements différents, s'est prêtée au jeu de la création d'entreprise, en tentant d'être au plus près de la réalité. De l'idée au plan de financement, en passant par l'étude de marché, chaque groupe, parrainé par un patron en activité, a été suivi par un coach, a bénéficié de formations, de conseils d'experts...

Les projets les plus séduisants ont été récompensés lors de la soirée de clôture de cette 11e édition des Entrepreneuriales. Six prix ont été attribués, dont deux à des équipes angevines, « ce qui est remarquable », note Alphonse Calenda, directeur de l'ISSBA, département au sein duquel sont inscrits six des huit lauréats angevins.

Prix Les Entrepreneuriales

Le plus prestigieux, le prix Les Entrepreneuriales a été décerné à Camille Bernier, Céline Lebreton et Wahbi Soukaïna, tous trois en Master 1 Sciences, Ingénierie et Management de la santé – Produits de santé, associés à Rémy Astié, de l'école de commerce Essca. Leur idée : vendre des menus fast-food allégés, à partir d'un camion ambulant (lire ci-dessous).

Le jury a apprécié le caractère novateur de la société Dégust'& Go, la conviction et le professionnalisme de l'équipe qui a livré ce projet, « le plus abouti ».

Grâce à leur succès au niveau régional, les Angevins défendront les couleurs des Pays-de-la-Loire lors de la finale nationale, le 7 mai, à Paris.

Prix du Public

Une autre équipe angevine a été récompensée. Marion Gervais, Lisa Pottier, Bettina Fournier, également en Master 1 Sciences, Ingénierie et Management de la santé – Produits de santé, et, Cheik Tidia Diallo (Master 1 Management, Comptabilité, Contrôle, Audit), ont reçu le prix du Public. Leur projet : Aidie, une Association d'aide intergénérationnelle entre les étudiants et personnes adultes handicapés. Son objectif : lutter contre l'isolement dont peuvent souffrir les personnes en situation de handicap, en leur proposant des activités de loisirs, encadrés par des étudiants. Un bon moyen de renouer des liens sociaux.

Plus d'infos sur :
www.les-entrepreneuriales.fr

 

Dégust'& Go : manger rapide et sain
D'octobre à fin mars, Camille Bernier, Céline Lebreton et Wahbi Soukaïna et Rémy Astié ont imaginé et donné forme à Dégust'& Go. Le concept : un service ambulant de restauration rapide, basé sur une cuisine mobile (un « food truck »), proposant des menus « deux fois moins caloriques qu'un fast-food classique », explique Camille Bernier. A la carte : des hamburgers, sans fromage, avec une saucé allégée, accompagnés de pétales de pomme de terre et soja soufflé, et non de frites. « On a aussi retravaillé les farines du pain pour les rendre moins caloriques », poursuit-elle. Les étudiantes de l'ISSBA maîtrisaient les aspects alimentaires, pas forcément les questions financières et commerciales. Ce fut, entre autres, le rôle du quatrième membre de l'équipe Rémy Astié.
Grâce à ce travail commun, aux cours organisés chaque jeudi soir, aux conseils de leur coach Régis Forget, expert-comptable, et de leur parrain, l'avocat Ronan Minier, « on a beaucoup appris ».
Pour le moment, Dégust'& Go n'a pas d'existence réelle. Le projet est en « stand-by », le temps que le quatuor achève ses études. « Après, peut-être que l'entreprise verra vraiment le jour. Je pense que ça pourrait marcher ».

Cédric PAQUEREAU

*
*
*

En chiffres

  • 4500 étudiants français ont pris part à l'une des 11 éditions des Entrepreneuriales
  • 2004 voit la naissance du concours Les Entrepreneuriales, lancé sur le campus de Nantes, sur une idée de Catherine Derousseaux, gérante de la société Kiose. Il s'étend aux Pays-de-la-Loire en 2007, et à d'autres régions à partir de 2009 (9 aujourd'hui)
  • 1000 euros en chèque cadeau offerts aux lauréats du prix Les Entrepreneuriales
  • 55 équipes en lice, dont 10 angevines
  • 50 heures d'accompagnement personnalisé pour chaque équipe
  • 40 projets, environ, nés dans le cadre du concours ont abouti à la création de véritables entreprises