Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

DU Simpas - Université Angers

DU Simulation personnes âgées et soins (Simpas)

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Soins des personnes âgées : un nouveau diplôme

L’UA et sa Faculté de santé proposent un nouveau diplôme d’université (DU) permettant aux professionnels de santé, actuels ou futurs, de mieux répondre aux particularités de la prise en charge de la population âgée. Originalité de la formation : très pratique, elle repose sur des mises en situation via différents outils de simulation. Inscription jusqu’au 14 janvier 2019.

Ce n’est un secret pour personne : la France vieillit. Selon l’Insee, les plus de 65 ans représenteront 35 % de la population d’ici 2050. Or, de même que « l’on ne soigne pas un enfant comme un adulte, on ne traite pas une personne âgée comme un adulte dans la force de l’âge, insiste le professeur de gériatrie Cédric Annweiler. Il existe des spécificités pathologiques, fonctionnelles, environnementales, médicamenteuses que l’on doit maîtriser pour prendre en charge de manière correcte une personne âgée. Cela demande un savoir-faire qui ne doit pas être l’apanage des services gériatriques ».

Le nouveau DU Simulation personnes âgées et soins (Simpas) répond à ce besoin de formation à la fois technique et de savoir-être. Il s’adresse aux professionnel·le·s de santé souhaitant monter en compétences (médecins, pharmaciens, infirmiers, kinés, ergothérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens, aides-soignants…), ainsi qu’aux étudiant·e·s de 3e cycle d’études médicales.

Au centre de simulation en santé

D’un volume de 56 heures, la formation s’organise autour de quatre sessions de deux jours (complétées par un stage de cinq jours). Toutes auront lieu au centre de simulation en santé All'Sims, commun au CHU et à l’Université d’Angers.

Cédric Annweiller et Guillaume Duval
« Nous utiliserons un nombre varié de modes de simulation,
explique Cédric Annweiler. Comme un simulateur de vieillissement par exemple, qui permettra aux participants de se mettre dans la peau d’une personne âgée, avec ses problèmes articulatoires, ses déficiences visuelles, etc. Ils pourront aussi pratiquer des soins techniques sur un mannequin au capital veineux dégradé. On organisera même un escape game, où ils joueront le rôle d’un malade âgé fugueur ».

À travers cette approche, quatre grands thèmes seront abordés : les spécificités des soins aux personnes âgées, et, les cas d’urgences gériatriques (chute, état confusionnel, arrêt cardio-respiratoire). Au programme également : les soins apportés aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, de troubles cognitifs ou psycho-comportementaux. Enfin, plusieurs stratégies non médicamenteuses seront étudiées, complétées par une présentation des possibilités offertes par la télémédecine et les nouvelles technologies. « À chaque fois, résume le Dr Guillaume Duval, coresponsable pédagogique de la formation, l’approche sera la même : il y aura toujours un apport théorique pour rappeler les bases, puis une mise en situation, et un débriefing pour en tirer des enseignements ».

*
*
*

Pratique

  • Durée de la formation :
    56 heures réparties sur 8 journées de 7 heures et 5 jours de stage pratique d’observation

  • Lieu :
    centre de simulation en santé (CHU d’Angers)

  • Calendrier :
    du 7 février au 7 juin 2019 (examens le 12 juin 2019)

  • Au programme :
    - 7 et 8 février : Spécificités des soins aux personnes âgées
    - 7 et 8 mars : Urgences gériatriques
    - 4 et 5 avril : Soins aux patients âgés comportementaux
    - 6 et 7 juin : Stratégies non médicamenteuses et nouvelles technologies au service des personnes âgées

  • Intervenants :
    professionnels de la santé et de la préservation de l’indépendance et de l’autonomie des personnes âgées

  • Validation :
    soutenance orale d’un poster et un écrit

  • Coût de la formation :
    2000 euros (+ droits universitaires) ou 1000 euros (droits universitaires inclus) pour les internes. Possibilité de demander une prise en charge auprès de l’ANFH, FAF PM, FIF-PL, ACTALIANS, OGDPC…

  • Inscription :
    candidature en ligne (CV et lettre de motivation) jusqu’au 14 janvier 2019 via ce formulaire

  • Renseignements :
    Martin Abarnou
    (martin.abarnou @ univ-angers.fr)
    Tél. : 02 41 22 67 47