Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Formations

Assises régionales tourisme - Université Angers

Les besoins d'aujourd’hui et les métiers de demain

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Les premières Assises régionales de la formation en tourisme

Près de 150 personnes ont pris part à la journée

Le 28 avril s’est tenue à Angers la 1re édition des Assises régionales de la formation en tourisme, organisée par Angers TourismLab., avec l’Université d’Angers et la Chambre de commerce et d’industrie des Pays de la Loire. Près de 150 personnes se sont déplacées au Centre Pierre Cointreau : des acteurs de l’enseignement, des professionnels du tourisme et des représentants d’institutions ont échangé sur les nouveaux métiers du tourisme et les attentes qui en découlent en terme de formation.

Le tourisme est entré dans une phase de profondes mutations. « La digitalisation de l’économie, la désintermédiation, l’explosion de l’offre mondiale, et, dans le même temps, la recherche d’expérience et d’authenticité, la montée en puissance des offres alternatives en hébergement, transport et restauration dans le cadre de l’économie dite « du partage » obligent les entreprises touristiques à s’adapter en permanence, constate Pierre Denizet, président du directoire d’Appart’City et président du comité de pilotage d’Angers TourismLab. Il est donc nécessaire que nous puissions recruter des collaborateurs disposant de ces nouvelles compétences et du savoir-être indispensable, et que nos équipes soient formées tout au long de leur vie professionnelle pour répondre au défi de la qualité de service attendue par nos clients. Ces Assises devraient nous aider dans cette démarche ».

Angers TourismLab. et ses partenaires sont à l'origine de la création de ces Assises
Pour la région des Pays de la Loire, réussir le virage répond à un double enjeu. Le tourisme représente près de 8 % de son PIB. « C’est le 2e secteur économique de la région derrière l’agro-alimentaire, rappelle Franck Louvrier, vice-président du conseil régional en charge du tourisme et président du Conseil régional du tourisme, avec un chiffre d’affaires de 7,6 milliards, 18 millions de visiteurs chaque année, et 48 000 emplois non-délocalisables ».

La région est aussi leader dans le domaine de la formation en tourisme, avec 450 formations diplômantes ou certifiantes. Elle accueille le 1er pôle européen de formation supérieure en tourisme avec l’UFR Esthua (3000 étudiants), l’une des sept composantes de l’Université d’Angers, qui est aussi le 1er centre de recherche national en tourisme avec une cinquantaine d’enseignants-chercheurs.

États des lieux et projections

Durant les Assises, Clémence Ratel et Sophie Chaillon, chargées de mission à Angers TourismLab. ont présenté une première cartographie régionale de l’offre de formation en tourisme en Pays de la Loire permettant d’avoir un regard sur la répartition en termes de niveau, de filière et de modalité d’enseignement (formations initiales, en alternance et continues).

La parole a également été donnée aux professionnels. À travers une table ronde et des ateliers sectoriels  (hôtellerie et restauration, agences de voyages, événementiels, développement local…), ils ont pu exprimer leur vision des évolutions de leur métier et leurs attentes en matière de formation (voir le programme complet de la journée).

 

Une nouvelle licence « Hébergement et digital »

Sans attendre les conclusions de ces 1res Assises, l’Université d’Angers et l’Essca ont annoncé travailler sur la création d’une nouvelle licence « Hébergement et digital ». « Depuis sa création en 1983, nous avons démontré notre volonté de faire constamment évoluer notre offre de formation pour coller aux attentes des professionnels, indique Philippe Violier, directeur de l’UFR Esthua, Tourisme et Culture. L’enjeu du digital est tel au sein du secteur de l’hébergement touristique traditionnel que nous avons proposé à notre partenaire l’Essca – avec lequel nous avons déjà une formation en commun sur le yield management – de mettre en place ensemble une licence sur cette thématique que nous proposons d’ouvrir à l’apprentissage, pour être au plus près des attentes des hébergeurs et nous inscrire dans la volonté régionale de renforcer la formation en alternance par l’apprentissage ».

Avec l’ESA, l’UFR Esthua est également étroitement associée à la création d’une licence Cuisine et gastronomie portée par la Chambre de commerce et d’industrie des Pays de la Loire. Cette formation post-bac en 3 ans ouvrira à Angers dès la rentrée de septembre 2016. Elle vise à former les futurs cadres et chefs d’établissements gastronomiques. Unique dans le Grand Ouest, « il s’agit aussi de la première formation a associé complètement le côté technique et le volet académique », note Sylvain Dourneau, responsable du secteur Tourisme à la CCI du Maine-et-Loire. « Elle répond à l’une des ambitions d’Angers TourismLab., poursuit Jean-René Morice, enseignant-chercheur à l’Esthua et vice-président de l’UA : proposer sur la région une filière de formation globale, du CAP au doctorat, en associant différents partenaires du territoire ».

*
*
*