Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Présentation - Université Angers

Présentation

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Un jardin d'étude

Véritable institution, ce jardin d'études conserve 2000 espèces végétales. Son index semimun (catalogue de graines permettant des échanges entre jardins botaniques et la reproduction de végétaux parfois très rares), publié tous les deux ans, permet de réaliser des échanges de graines auprès de 200 jardins botaniques du monde entier et de procurer des échantillons aux horticulteurs de la région.

Ce jardin est outil pédagogique destiné à l'enseignement de la botanique et des plantes médicinales. Au centre, quatre parties disposées autour d'un bassin d'eau sont divisées en 32 plates bandes. Selon le modèle de Bentham & Hooker, les plantes sont classées par famille, de la plus simple (les graminées) aux composées. Chaque espèce, comprenant plusieurs genres et plusieurs variétés, dispose d'une étiquette en zinc gravée en latin.

On y conserve des plantes rares comme l'Epeautre (le Blé égyptien) ou l'artichaut appelé Cynara scolymus. On y reconnaît la saponaire, le savon d'autrefois traditionnellement planté près des bassins, des plantes mortelles comme la ciguë ou la belladone, une plante abortive appelée Ruta ou le concombre aux ânes qui, à peine frôlé, explose littéralement pour propulser ses graines.

Une serre abrite des plantes tropicales telles que des fougères arborescentes, de la vanille, du coton, des carnivores ou des sensitives. L'arboretum s'enorgueillit d'un sassafras, d'un araucaria de 150 ans, d'un Séquoiadendron de 42 m de haut ou d'un ginkgo femelle. En terrasse, le jardin thématique présente des massifs de plantes groupées selon leurs vertus thérapeutiques.