Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Séminaire interprofessionnel 2016 - Université Angers

Séminaire interprofessionnel 2016

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Santé : unis au service du patient

Arthur Piraux a conclu le 1er séminaire interprofessionnel

Le 12 mai 2017, quelque 600 étudiants futurs médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers, kinés ou ergothérapeutes se sont retrouvés à Angers pour un séminaire d'échanges interprofessionnels. Une première.

« La collaboration entre les acteurs de santé est devenu un enjeu majeur en terme d’organisation et d’efficacité des soins. Et pour doter le pays de professionnels qui savent collaborer, il nous paraît pertinent de les former dans une certaine proximité ».

En octobre 2015, Isabelle Richard justifiait par ces mots la création de l’UFR Santé, rapprochant les ex-Facultés de médecine et de pharmacie, et, l’école de sages-femmes du CHU d’Angers. La naissance de cette nouvelle composante de l’Université d'Angers intervenait un an seulement après le lancement de PluriPASS, une alternative à la Paces, passage obligé pour les candidats aux six filières de santé à effectif limité (médecine, pharmacie, maïeutique, odontologie à Nantes, kinésithérapie et ergothérapie à Laval). En octobre 2016, nouvelle étape dans la dynamique de rapprochement : la signature d’une convention associant la Région, l’Agence régionale de santé (ARS), le CHU d’Angers, les centres hospitaliers de Cholet et Saumur et l’Université d’Angers, posait les bases d’une coopération renforcée entre les instituts de formation en soins infirmiers et l’UA.

Additionner les compétences

Pour apprendre aux futurs professionnels à travailler ensemble, à partager des informations, à connaître les compétences des autres métiers et savoir comment s’associer au bénéfice du patient, un vaste séminaire interprofessionnel a été initié par l’UFR Santé, sous l’impulsion de son directeur adjoint étudiant, Arthur Piraux, étudiant en 6e année de pharmacie.

Dès le mois d’octobre 2016, un première journée a rassemblé 600 étudiants des différents établissements de formation. Elle a permis de dégager six axes de travail : « Représentations professionnelles », « Éducation et prévention », « Organisation des soins sur le territoire », « Patient fragile »… Les étudiants ont ensuite exploré l’une de ces thématiques, dans des groupes mêlant différents profils. Le travail s’est fait à distance, grâce à une plateforme numérique de l’université, de manière collaborative.

Six groupes ont présenté leurs travaux lors de la phase finale, l'après-midi du 12 mai 2017
Le 12 mai dernier, tous se sont retrouvés pour une journée de restitution à l’UFR Santé. Les 60 groupes ont présenté le fruit de leur réflexion durant la matinée. L’après-midi, après une conférence du Pr Pierre Corvol sur le thème de la prévention, une finale a opposée les six meilleures présentations. Deux prix ont été décernés, l’un par les étudiants eux-mêmes, l’autre par un jury de professionnels, parmi lesquels Cécile Courrèges, directrice de l'ARS des Pays de la Loire.

Lors des discours de conclusion, Cécile Courrèges a insisté auprès des étudiants sur « un point qui vous unit tous : c’est le patient. Ce n’est plus seulement la maladie que vous devez prendre en charge, mais le patient qui va demander simultanément l’intervention de plusieurs professionnels ».

« Une source d’enrichissement »

« Nous sommes convaincus à l’UA que l’interdisciplinarité est une source d’enrichissement », a complété Christian Roblédo, président de l’Université d’Angers. « Je souhaite que cette première expérience d’échanges et de partages soit inscrite dans votre ADN de futurs professionnels ».

« Je pense que les étudiants ont bien compris l’intérêt de travailler ensemble, aujourd’hui et demain », a pour sa part estimé, Arthur Piraux, cheville ouvrière de ce grand rassemblement, satisfait d’avoir vu le projet se concrétiser malgré les écueils engendrés par la distance entre les acteurs. Objectif à présent : préparer la 2e édition.

*
*
*