Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Semaine de la Créativité 2011 - Université Angers

Département TC - Semaine de la Créativité 2011

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Une Semaine de la créativité révélatrice des talents étudiants

Des étudiants assis les uns à côté des autres qui jouent les invités de l'émission

Les étudiants de première année de DUT Techniques de commercialisation se préparaient activement depuis janvier à la « Semaine de la créativité », qui s’est déroulée du 18 au 22 avril dans les locaux de l’IUT, sur le campus de Belle-Beille. Pendant 5 jours, les 150 étudiants de la promotion, répartis en petits groupes, ont présenté tour-à-tour pendant une heure une campagne de communication traitant d’un thème librement choisi.

Pensé comme une préparation au « plan d’action commerciale » au programme de la deuxième année, cet exercice de créativité les incite à innover tant sur le fond que sur la forme. Leur professeur de communication Frédérique Leclerc, et organisatrice de la semaine, leur laisse carte blanche. Toutes les activités artistiques sont admises : pièce de théâtre, vidéo, diaporama, chant, etc.

Des outils à leur disposition

Mais les étudiants sont loin d’être « lâchés ». Des séances consacrées aux méthodes de créativité et des ateliers artistiques leur sont proposés en début de semestre. Selon leurs besoins et leurs souhaits pour la réalisation de la campagne de communication, ils choisissent entre initiation au théâtre, écriture de scénario, vidéo ou infographie. Au final, toutes les représentations sont différentes : d’un groupe à l’autre, le public passe d’un sujet comme « Les sectes » à « Sommes-nous en train de rêver » ou « Solitude des paysans », « La folie », « L’obésité », « Le temps », « les rencontres amoureuses dans le bus », « Une journée ailleurs », et bien d’autres encore.

Échanges riches entre jurés et étudiants

Pour juger leur prestation, un jury est réuni (la composition varie d’un jour à l’autre), composé de membres de l’université et de professionnels extérieurs : programmateur culturel, designer produit et graphiste, entrepreneur, responsable de service audiovisuel, chargé de communication, chanteuse-comédienne, etc. Pour les étudiants, cette diversité d’approches est riche au moment du débriefing. Chaque juré livre son analyse personnelle de la prestation, évidemment influencée par son activité professionnelle. Spontanée, la discussion avec les étudiants permet d’approfondir leurs motivations pour le choix du thème, la répartition des rôles, leur jeu d’acteurs, leurs points forts et faiblesses, etc.

 

Zoom sur deux illustrations de travaux créatifs présentés par des étudiants jeudi 21 avril

 

4 étudiants sont debouts, les bras levés
Pour traiter du thème « Les voyages », les six étudiants du groupe ont choisi de traiter cinq conceptions différentes du voyage autour de « témoins » rassemblés sur un plateau de télévision. C’est ainsi que le public a suivi avec amusement les portraits de personnages tournés en caricature : Frédéric, à la recherche de l’âme sœur et adepte des « croisières de l’amour », Julia Fram, fervente des « voyages de luxe », Liliane, qui pratique le « tourisme sexuel » (entre majeurs consentants), Monique, le « tourisme esthétique » (chirurgie) et Micheline, qui voyage virtuellement de chez elle, grâce à internet. L’émission était ponctuée de reportages vidéo sur la vie des invités, interludes musicaux ou poétiques, rendant le tout dynamique et fluide. Parfaits dans leurs rôles, les acteurs ont su tenir leurs personnages d’un bout à l’autre de leur présentation.

 

4 étudiants sont assis par terre en cercle et se lancent une balle
Un autre groupe s’est intéressé à la culture au sens ethnique et à ses préjugés. Intitulée « Une journée ailleurs », leur prestation montrait 4 personnages issus de cultures différentes : africaine, maghrébine, asiatique et européenne. Des petites scénettes ont d’abord mis en scène le « choc des cultures » dès le plus jeune âge dans la cour de récréation puis plus tard dans le monde de l’entreprise. Avec pour support un diaporama, ils ont ensuite expliqué leur thèse selon laquelle le voyage permet d’éviter les préjugés et de les transmettre. Un des atouts du groupe était leur expérience personnelle en matière de voyages, qui a largement contribué à rendre les scénettes théâtrales « vraies ».

 

Pour en savoir plus : Télécharger le Programme de la semaine de la créativité 2011

Thérèse Rosset