Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Nom de code "Espadon" - Université Angers

Nom de code "Espadon"

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Nom de code "Espadon"

étudiants devant powerpoint

Cet automne, quelques heures avant les vacances universitaires, une nouvelle édition du projet Espadon a mobilisé l'ensemble des étudiants de TC1, du 23 au 27 octobre 2017,

Il ne s'agit pas du nom d'une nouvelle série, d'un film de braquage ou d'un programme d'agents secrets  mais bien d'un projet pédagogique! Pendant quatre jours, les étudiants ont dû travailler en groupes de cinq (groupes imposés, choisis au hasard afin de mixer les groupes-classes), en mode "agence", pour essorer leurs neurones et développer leur créativité.

Les enjeux du projet Espadon, dans le département Techniques de commercialisation, sont chaque fois variés et stimulants.

En 2015 : que faire des mots-clés « gonflable », « réutilisable », « bleu » et « pour maman » ?

En 2016 : comment développer l'ubérisation d'un nouveau service ?

En 2017 : que créer à partir des mots clés "Pays de la Loire", "luxe", "déchets", "énergie", "connecté (e)".

Le défi n'a pas été moindre cette fois. Les minis-agences ont eu pour objectif de phosphorer afin de créer "un produit ou un service qui vise à améliorer la vie des usagers des campus universitaires". Étudiants, professeurs, personnels, tous les publics étaient concernés. Les ressources de l’IUT mais également de l'Université devaient être exploitées, ainsi que les contacts en direction des professionnels.

Ce projet a non seulement été l'occasion de sensibiliser les étudiants à l’importance du vivre ensemble sur les campus universitaires, mais il leur a également permis de déployer leur créativité et leur professionnalisme dans la mise en œuvre d'une démarche marketing.

Et puisque « la contrainte rend libre » ˗ comme l'ont démontré George Perec et ses amis oulipiens ˗, après avoir été submergés par une petite vague de stress, ils ont à nouveau impressionné leurs jurys par la richesse et la variété de leurs trouvailles, avec des solutions utiles et facilement applicables comme un système de "drive" au Restaurant Universitaire, une application assortie d'une signalétique pour aveugles, une agence intérim spéciale "petits boulots pour étudiants" et d'autres idées moins réalistes à court terme, comme une lunch-box chauffante avec batteries rechargeables ou un local à casiers recouverts d'une toiture solaire et de parois végétalisées.

Après une première sélection par des jurys d'enseignants, les cinq groupes finalistes ont présenté leurs projets devant un amphithéâtre enthousiaste. Un jury d'enseignants et un autre d'étudiants ont récompensé les deux groupes de lauréats ainsi que deux prix coups de cœurs.

Vivement le cru 2018 !

Témoignages :

"Ce projet nous a permis de mettre en pratique le cours que nous avions appris en marketing et en conduite de projet principalement. Cela nous a également aidé à assimiler plus rapidement ces différentes notions abordées en cours. Enfin, à être davantage autonome et à mener à bien un projet en peu de temps sans oublier les différentes démarche à réaliser. Pour ma part, je trouvais le sujet intéressant car il nous touchait en tant qu'étudiants." (Inès)

"Pour ma part je trouve le projet Espadon très utile. Il nous a permis d'apprendre à travailler en groupe et surtout avec des personnes que nous ne connaissons pas forcément, contrairement aux différents travaux que l'on exerce en classe.  Le sujet choisi était plus que pertinent puisqu'il nous a mis dans une situation concrète qui de plus nous concernait de près, ce qui a favorisé notre inventivité et motivation. Je retiendrais de cette expérience qu'un projet concret demande du temps et de la concentration pour se mettre en place. Donc beaucoup d'énergie. Il faut songer au moindre détail et avoir une bonne cohésion de groupe." (Marion)

 "J'ai trouvé cette semaine très enrichissante. La découverte de nouvelles personnes est un point qui m'a beaucoup plu. Ce projet m'a permis de me découvrir personnellement et j'ai appris beaucoup sur comment mener un projet à bien. Le sujet était génial, il m'a beaucoup plu. " (Ombeline)

"selon moi, ce projet espadon représente une réelle valeur ajoutée dans notre formation. Il nous a permis non favoriser le lien social, de coopérer, de travailler intensément pendant un court délai." (Pierre)

"Personnellement j’ai adoré ce projet. Du fait de connaître des nouvelles personnes, notamment ceux de mon groupe avec qui je me suis très bien entendue, de créer un projet concret et créatif avec tous les moyens disponibles, pour nous : se déplacer à la présidence de l’université pour réunir des informations...
Le sujet était large même si il fallait vraiment chercher pour créer quelque chose d’original et créatif, ce qui rendait le projet vraiment intéressant.
Cela m’a permit de me rendre compte de toutes les étapes nécessaires, tous les acteurs et besoins nécessaires, pour concrétiser un vrai projet. C’est donc un projet idéal pour avoir une véritable approche de ce qu’est la conduite de projet, en liant les différentes matières et connaissances acquises à l’IUT, avec un travail de groupe enrichissant." (Albane)

"Personnellement, j’ai aimé apprendre à travailler avec des personnes que je ne connaissais pas et en peu de temps. Certes, on était très stressés dans certains moments mais on a su trouver un équilibre dans le groupe. Le sujet ne nous a pas trop inspiré au début, j’ai trouvé qu’il était trop vague...Je garde un bon souvenir de la semaine ESPADON." (Louise)

"Le principe de passer une semaine sans cours mais en complète autonomie avec un groupe sur un sujet est vraiment intéressant, cela nous oblige à nous débrouiller seule(s) et nous faisons de belles connaissances (pour ma part en tout cas). Dans l'ensemble, j'ai apprécié cette semaine, même si je l'appréhendais un peu au départ (peur de ne pas tomber dans un bon groupe). Au final, c'était une belle expérience et une belle opportunité de parler dans un amphithéâtre car je suis une personne timide." (Amélia)