Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

GEII Grand Ouest - Université Angers

Journée annuelle du réseau GEII à l'IUT

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Les GEII du Grand Ouest entretiennent leur réseau

Photo de cables

Une soixantaine d’enseignants représentant les départements Génie électrique et informatique industrielle (GEII) des IUT du Grand Ouest se sont retrouvés vendredi 27 novembre 2015 sur le campus Belle-Beille. Objectif : échanger sur des problématiques communes, pédagogiques ou techniques.

Le réseau des GEII du Grand Ouest fédère les enseignants d’IUT de 13 départements, du Havre à Brive,  de la façade atlantique au Val de Loire. Chaque année, ses membres se réunissent pour une journée de travail, consacrée aux évolutions de leur domaine d’enseignement.

Le rendez-vous annuel a été lancé dans les années 1980 par Maurice Rivoire, alors enseignant à l’IUT d’Angers. L’ex-responsable national du réseau des GEII, retraité depuis 1996, est décédé cet été. « Nous lui avons dédié l’édition 2015 de cette journée », indique Lionel Leduc, ex-chef du département GEII d’Angers, et principal organisateur de la rencontre de vendredi, avec l’actuel chef du département, Frédéric Guégnard.

Trois axes de travail

La soixantaine de participants, dont une quarantaine de l’extérieur, s’est divisée en trois groupes, correspondant aux trois axes de réflexion inscrits à l’ordre du jour de la journée :

  • Les trois groupes de réflexion ont mis en commun leurs travaux en fin de journée
    l’un a échangé sur le « travail personnel de l’étudiant », notamment à partir des réponses à un questionnaire rempli par 700 étudiants du réseau. Avec un constat : « Il y a peu de travail personnel chez nos étudiants », ont regretté les enseignants lors du temps collectif de restitution de leurs travaux. Des étudiants « qui ont besoin de se sentir utile, et qui ont besoin de relations individualisées avec l’adulte ». Autant de pistes à prendre en compte pour faire évoluer les pratiques pédagogiques.
  • Un autre groupe s’est concentré sur « l’enseignement des réseaux », domaine devenu essentiel dans le DUT GEII, « et qui évolue rapidement », constate Lionel Leduc. Deux intervenants extérieurs, spécialistes des objets connectés, sont venus alimenter les réflexions.
  • La troisième commission s’est focalisée  sur le « stockage de l’énergie » et ses aspects techniques, afin de permettre aux enseignements de tenir compte des dernières avancées.
Visite du nouveau bâtiment

La journée s’est achevée par une visite des nouveaux locaux du département angevin, inaugurés en 2014.

La prochaine réunion du réseau aura lieu à l’IUT de Tours en 2016.

*
*
*