Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Passeport Recherche 2015 - Université Angers

De la problématique à la communication

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Ils ont validé leur passeport pour la recherche

Des lycéennes engagées dans le programme Passeport recherche

Près de 250 personnes, dont 210 lycéens de Loire-Atlantique et Maine-et-Loire, se sont retrouvés le 19 mai 2015 à la Faculté des sciences de l'Université d'Angers, pour la journée de restitution de l'opération régionale Passeport Recherche. Huit établissements y ont présenté le résultat de leurs investigations scientifiques menées, tout au long de l'année, en collaboration avec des chercheurs.

« Fullerènes, nanotubes et graphène ou la révolution du carbone » : c'est le sujet qui a mobilisé pendant une bonne partie de l'année 17 élèves de Seconde du lycée Auguste et Jean Renoir d'Angers. Une problématique qu'ils ont explorée avec l'aide leurs enseignants et de Pietrick Hudhomme, chercheur au sein du laboratoire Moltech-Anjou, qui s'est déplacé dans leur établissement. Ils ont exposé le fruit de leurs réflexions lors de deux émissions radios, puis le 19 mai, devant les sept autres groupes de Loire-Atlantique et de Maine-et-Loire engagés dans l'édition 2014-2015 du Passeport Recherche.

Tour à tour, lors de la matinée, les huit équipes sont montées sur l'estrade pour livrer leurs conclusions, sur des thématiques pointues : les biomatériaux, la thérapie génique, les cellules souches... L'après-midi, chaque lycée a animé un stand qui a permis aux autres candidats d'en apprendre plus sur chaque sujet.

Deux conférences

La journée a également été marquée par deux conférences, animées par des enseignant-es-chercheur-ses de l'UA. Le biologiste Pierre-Cyril Renaud, membre du laboratoire LEGT-Leesa, a évoqué la question de la préservation des mammifères d'Afrique, à travers l'exemple de l'éléphant, tandis que la géographe Chadia Arab (ESO-Angers) et Frédérique Le Nan, enseignante-chercheuse en lettres (Ceriec) ont présenté le programme interdisciplinaire sur le genre et les discriminations Gedi.

 

Encourager les vocations

Le Passeport Recherche n'est qu'une des opérations dans lesquelles s'engage la Faculté des sciences de l'Université d'Angers pour encourager les vocations scientifiques. Cette année encore, elle s'est notamment investie dans Faites de la science ou Math.en.jeans...

La journée en images

Près de 250 personnes se sont retrouvées le 19 mai à l'UA
Les huit établissements ont présenté leur sujet et leurs actions au cours de la matinée
Parmi les lycées réprésentés : David d'Angers, qui a exploré le sujet "Molécules colorées : des jardins au laboratoire", avec Moltech-Anjou
L'après-midi, la restitution des recherches s'est poursuivie autour des stands
Le lycée Saint Stanislas de Nantes a travaillé avec l'Inra sur les biomatériaux
Le lycée Aristide Briand de Nantes a étudié "L'apport des nouvelles thérapies ciblées dans la prise en charge de la leucémie myéloïde chronique"
*
*
*

À retenir

Lancé en 2007 par le pôle de recherche en santé de Nantes et Terre des Sciences, l'opération soutenue par la Région Pays de la Loire et le Rectorat de Nantes répond à plusieurs objectifs :

  • Permettre aux lycéens une découverte concrète de l’activité de recherche scientifique et des métiers associés,
  • Favoriser un regard critique et éclairé sur les enjeux scientifiques et technologiques d’aujourd’hui et de demain,
  • Aboutir à la conception d’un support de communication diffusable au plus grand nombre.