Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Conférences C.S.G. - Université Angers

Conférences - Connaissances Scientifiques Générales

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
étudiants en amphi

Dans le cadre de l'Unité d'enseignement Connaissances scientifiques générales (CSG) au programme des 1ère année un festival de conférences scientifiques et technologiques est proposé, il est ouvert à tous dans la limite des places disponibles.
Sans objectifs pédagogiques fixés, c’est l’occasion pour les enseignants de la faculté des sciences de sortir des sentiers battus et d’aborder des sujets divers liés à leurs spécialités.
Les conférences permettront d’éclairer l’auditeur sur des grands débats de société comme la biodiversité en danger mais aussi de s’interroger sur des curiosités de la vie quotidienne comme la couleur du ciel.

L’objectif principal est de profiter du mercredi après-midi pour se cultiver scientifiquement, sans pression !

Thomas CAUCHY
thomas.cauchy @ univ-angers.fr

Le 19 décembre 2012

Au programme du Mercredi 19 décembre 2012 :


  • UN MONDE MAGNÉTIQUE : DE LA BOUSSOLE AUX MOLÉCULES

Dans une introduction simple à quelques révélations et défis du magnétisme moléculaire, la conférence de Michel Verdaguer illustre, à l’aide de nombreuses expériences, comment les chimistes sont en passe de relever les défis du magnétisme à l’échelle moléculaire. Les aimants que nous utilisons dans la vie de tous les jours sont traditionnellement des solides tridimensionnels, oxydes, métaux et alliages. Au contraire, les molécules sont le plus souvent considérées comme des êtres isolés, non magnétiques. Or, grâce à la chimie quantique, les chimistes savent comment jouer avec les électrons, comment provoquer de spectaculaires changements de couleurs et de propriétés magnétiques. Peut-on aller plus loin et rêver d’aimants moléculaires, c’est-à-dire d’aimants de faible densité, biocompatibles, transparents et colorés ? Ces aimants sont-ils la limite ultime (nanométrique) du stockage de l’information ?


Par Michel VERDAGUER, professeur émérite à l’université Pierre et Marie Curie à Paris
&
Françoise VILLAIN (Ingénieure de recherche du CNRS crystal du CNRS de 2004) qui mettra en œuvre les expériences filmées pendant la conférence.

15h15-16h45 ι Amphi D ι Programme MPCIE - SVT et IMS



Michel Verdaguer est professeur émérite à l’université Pierre et Marie Curie à Paris. Après un début de carrière dans l’enseignement technique de second degré, assistant et maître-assistant à l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud et une thèse d’Etat dans le laboratoire d’Olivier Kahn à Orsay, Michel Verdaguer est devenu Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris en 1988. Il est spécialiste de magnétisme moléculaire et de spectroscopie d’absorption des rayons X. Il est internationalement connu pour son approche rationnelle des matériaux magnétiques moléculaires. Professeur émérite depuis 2002, il consacre de nombreux efforts à la coopération scientifique internationale et à la vulgarisation scientifique, avec des visites récentes aux Amériques, en Asie et en Europe


Festival de conférences, pourquoi, comment ?

Le ciel est bleu, le soleil brille, pourquoi ?

Conférence donnée le 14/11/2012, une illustration de ce cycle de présentations ouvertes au grand public organisées à la Faculté des sciences.