Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Concours d'éloquence - Université Angers

Concours d'éloquence

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Concours d'éloquence de la Licence lettres modernes et classiques

Du 1 avril 2016 au 2 avril 2016

illustration du Chat Botté

Cette année, à l'instar du concours organisé depuis 3 ans en Faculté de droit, économie et gestion, un concours d'éloquence est mis en place à la Faculté des lettres, langues et sciences humaines pour les étudiants de la licence de lettres modernes et classiques.

"Mais pourquoi ne pas envisager plus tard de mixer les groupes et d'étendre ce concours à d'autres filières", commente Pauline Bruley enseignante responsable de cette organisation.

Joutes oratoires entre 8 étudiants

Huit étudiants se sont portés volontaires pour cet exercice. "Nous ne voulons pas de compétition entre étudiants mais plutôt de l'exigence et un esprit convivial entre eux autour de cette pratique jubilatoire", précise l'enseignante. Les épreuves consistent en deux discours préparés et prononcés selon les techniques de l’art oratoire :

  • Le premier discours est préparé pendant quinze jours. Chacun peut défendre sur son sujet la thèse affirmative ou négative. Lors de cette première manche, le jury désigne quatre finalistes.
  • La deuxième manche réunit les quatre finalistes. À l’issue de trois heures de préparation, un même sujet tiré au sort est traité par deux candidats, chacun défendant une thèse différente (un candidat pour le « oui », un candidat pour le « non »). Le jury élit le lauréat et classe les candidats.  

"Durant cette année universitaire, les étudiants qui se sont portés candidats ont reçu un complément de formation en particulier pour travailler la diction", précise Anaëlle Touboul, ATER en expression écrite et orale, co-organisatrice du concours. "Car il ne s'agit pas de préparer une dissertation, mais bien de construire une position crédible et de persuader le public !"

Le jury et le public apprécieront l’efficacité de l’argumentation, la clarté et la finesse de la langue, la capacité à emporter l’adhésion. En dix minutes, il s’agira d'être le plus persuasif en défendant une opinion argumentée à parti d'un thème imposé. Quelques exemples de sujets : Vaut-il mieux être fou avec tous que sage tout seul ? Faut-il déménager ? Doit-on avoir peur d'être ringard ?

Un partenariat avec le lycée Jean Bodin

Les élèves de 1ère L du lycée Jean Bodin ont été impliqués dans la préparation de ce concours. "Le contact avec le Lycée Jean Bodin vient d'une rencontre entre enseignants du secondaire d'Angers et enseignants de l'université, il y a trois ans maintenant. A l'époque avait germé cette idée d'une collaboration à l'occasion d'un concours d'éloquence. C'est avec Claudine Poulet, professeur de Lettres classiques au Lycée Jean Bodin, que nous avons concrétisé ce projet", explique Pauline Bruley.

Dans la même veine que le Buzz latin organisé il y a deux ans, ce concours s'inscrit donc dans le dispositif de Liaison Lycées-Université : Il permet aussi de faire connaitre et de promouvoir les études de lettres auprès des lycéens.

 

Pauline BRULEY
pauline.bruley @ univ-angers.fr

*
*
*

Infos pratiques

RDV Faculté des Lettres, langues et sciences humaines, Amphi B

1ère manche : Vendredi 1er avril 17h, 

Finale : samedi 2 avril 11h30

Entrée libre.

Les prix

  • Prix du jury (avec le mécénat de la Librairie Contact)
  • Prix des Lyriades de la langue française 
  • Prix des lycéens