Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Stage MJD 2017 - Université Angers

Maison de la justice et du droit

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Droit : des étudiants en stage à la MJD

La Maison de la justice et du droit, dans le quartier de la Roseraie à Angers

Depuis février et jusqu’en juin 2017, huit étudiants de licence 3 Droit participent au fonctionnement de la Maison de la justice et du droit (MJD) à Angers.

La MJD est cogérée par Angers Loire Métropole et le ministère de la Justice. Elle constitue le support de l'accès au droit sur le territoire angevin. Implantée dans le quartier de la Roseraie, elle accueille aussi bien des permanences gratuites d'avocats ou de notaires, que les médiations pénales des délégués du procureur de la République, le délégué du Défenseur des droits ainsi que de nombreuses associations, comme le CIDFF, l'Adavem ou la Boutique de droit

Président de la Boutique de droit depuis 2002 et enseignant-chercheur à la Faculté de droit, d’économie et de gestion, Arnaud de Lajartre a fait le lien entre la formation des étudiants et la pratique de l'accès au droit. Le professeur de droit public a proposé à Rose Chambeaud, vice-présidente du Tribunal de grande instance d’Angers et déléguée à l’accès au droit pour le Conseil départemental de l'accès au droit du Maine-et-Loire, et à sa coordinatrice Claire Berthaud, d'ouvrir la MJD à un stage d'écrivain juridique.

Aide aux usagers

Huit étudiant.e.s sont en stage à la MJD pour 5 mois
Concrètement, huit étudiant.e.s de 3e année de licence de Droit ont été sélectionné.e.s sur une trentaine de candidatures. Durant 5 mois, ils et elles accueillent par binôme, et à raison de deux créneaux par semaine, les usagers de la MJD ayant besoin à la fois de mieux comprendre des documents juridiques ou administratifs (jugements, courriers, etc.) mais aussi de rédiger des réponses à certains services. Les étudiant.e.s sont également amené.e.s à aider les justiciables à rédiger des demandes d'aide juridictionnelle ou des requêtes devant le juge aux affaires familiales.

Le temps passé à la MJD est aussi l’occasion d'assister à des permanences et des consultations par les professions judiciaires, associations ou acteurs institutionnels, ainsi que de participer à l'accueil même des usagers afin de les orienter vers le bon interlocuteur juridique.

« Ce stage permet aux étudiants de découvrir de manière concrète et sociale un secteur souvent méconnu et à peine enseigné dans les facultés : celui de l'accès au droit », estime Arnaud de Lajartre. Il offre aux étudiant.e.s un apprentissage en conditions réelles de la vulgarisation juridique, en relation avec une diversité d'acteurs qui représentent autant de débouchés professionnels pour demain.

Loin de l’imaginaire associé aux plaidoiries et aux tribunaux, cette expérience les forme à une véritable relation humaine avec les usagers, et les aide à murir leur projet professionnel avant l'entrée en master.

 

Renseignements complémentaires : Arnaud de Lajartre
arnaud.delajartre @ univ-angers.fr