Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Journée d'études - Université Angers

Protection des monuments historiques et leurs abords : cent ans plus tard, quelle protection pour quel patrimoine ?

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page
logo des monuments historiques

 

 

Cent ans après son adoption, la loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques et leurs abords constitue un véritable monument juridique devant lequel la société ne peut que s’incliner. Cet hommage s’impose d’autant plus que ce monument contient en son sein les outils de sa propre rénovation. Cependant le cadre normatif et institutionnel dans lequel évolue cette loi patrimoniale s’est lui-même profondément transformé, questionnant de ce fait la pertinence contemporaine de la loi du 31 décembre 1913.

 Interviews de :

  • Philippe Bélaval, président du centre des monuments nationaux
  • Jean-René Morice, maître de conférences en géographie
  • Vincent Veschambre, professeur de sciences sociales à l'école d'architecture de Lyon
  • Dominique-Pierre Masson, chef du bureau de la protection et de la gestion des espaces, ministère de la culture et de la communication